Badablek

Administrateurs
  • Compteur de contenus

    12 210
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutral

1 abonné

À propos de Badablek

  • Rang
    Vieille Branche
  • Date de naissance 27/06/1980

Information Personnelle

  • Localisation
    Metz

Visiteurs récents du profil

33 658 visualisations du profil
  1. comme dit plus haut, il suffisait de copier/coller LE CONTENU du fichier csv dans un message. C'est contre-productif de poster des captures d'écran, inutiles, plutôt que le rapport directement. sinon très étonné de ne pas voir de patches dans tous les sens avec pimp. Pour moi c'est tout bon, la Wii est hackée correctement. Ne reste plus qu'à utiliser un vrai disque dur.
  2. tu as déjà hacké ta Wii, donc pour l'instant, laisse comme ça (mais je serai curieux de voir le carnage qu'a encore pu faire pimp) je ne reproche pas à ce machin de ne pas savoir installer les cIOS, je lui reproche de toucher à ce qu'il ne doit pas toucher, surtout quand on l'utilise en mode automatique. Il a tendance à patcher les IOS, à tord, à réinstaller, à tord, les IOS des System Menu précédents, bref, à faire n'importe quoi. si tu veux que j'analyse un peu ton hack, tu peux utiliser syscheck pour faire un bilan complet. Il te suffira ensuite de copier/coller dans un message le contenu du fichier csv qu'il aura généré à la racine de la SD, et je pourrais voir le degré des bêtises qui ont été faites (par pimp) ce qui est sûr, c'est qu'il n'y a pas 50 façons d'installer le hack (notamment les cIOS, le "moteur" des loaders) et que tu pourras tester autant de méthodes que possible, rien n'y fera, ta clé ne sera pas reconnue. Sans compter qu'une microSD lue de cette façon, c'est des problèmes de vitesse de lecture, de temps d'accès, etc., autant de choses qui peuvent rendre le hack ultra instable. Si c'est la partie mécanique qui te gêne, un petit SSD, même bas de gamme, fonctionnera très bien. Sinon n'importe quel HDD 2,5" de récup' fera l'affaire, avec le boîtier qui va bien (perso je tourne exclusivement avec ce modèle, pas cher, et en mini USB3 bien plus solide qu'en micro USB3)
  3. la balise "résolu", c'est nous qui ajoutons avec les options de modération je ne suis pas au fait des logiciels de lecture vidéo sur 3DS, ce média n'étant pas vraiment adapté. Je sais qu'il existe des softs, mais pour lesquels il faut recompresser les vidéos pour que ça passe, donc pas vraiment intéressant. << EDIT : c'est sur DS, pas 3DS la 3DS n'a jamais vraiment attiré les développeurs pour la partie multimédia, malheureusement.
  4. salut, USBLoader GX n'a jamais été fait pour fonctionner avec des clés USB. Si tu ne veux pas perdre ton temps, achète un vrai disque dur (mécanique ou SSD). La raison, c'est que la place disponible dans les cIOS est extrêmement limitée, ce qui fait que les pilotes USB sont très light et ne couvrent pas l'ensemble du "patrimoine" des médias USB. Les clés USB utilisent des protocoles trop exotiques, les lecteurs encore plus. Et suivre un tuto qui conseille d'utiliser pimp pour la partie cIOS, rien que ça, ça le classe illico dans la catégorie "poubelle". Pas besoin d'en lire plus, ça a été rédigé par quelqu'un qui ne maîtrise absolument pas le sujet (et c'est triste de pouvoir trouver ça online). ps : une microSD dans un adaptateur USB, c'est vraiment chercher à se faire du mal
  5. j'ai essayé de mon côté, à l'instant, et pas mieux que toi. il semblerait que ce homebrew prometteur est très buggué et ne supporte pas les méthodes de boot au goût du jour. J'ai tenté de lancer depuis Homebrew Launcher (version CIA) et même avec la méthode Rosalina (des fois que). À chaque fois, la console plante totalement, sur un écran noir, sans possibilité de revenir au menu (obligé de retirer la batterie ou de maintenir power un certain temps). testé avec la version 0.3.8 et 0.3. J'ai respecté l'arborescence à la lettre. Sur le sujet officiel e GBAtemp, beaucoup ont rapporté le fait que ça ne fonctionnait pas sous luma ou un firmware récent...et comme c'est abandonné depuis 4 ans, aucun espoir de voir une version à jour et fonctionnelle.
  6. comme spécifié (un peu maladroitement) dans ma news : ça ne concerne que le mode EDTV, donc par définition, pas le composite (SDTV) et ça ne touche que le mode 480p (que j'ai oublié de préciser alors que j'étais persuadé du contraire) je vais éditer un peu ma news et en profiter pour rajouter l'image comparative (merci le bot qui rabote...)
  7. Salut, Sinon avec un vieux pc de récupération, tu y installes lakka. Et tu auras un truc largement plus puissant qu'un raspberry pi 3. La framboise c'est bien mais très vite limité et tu ne contrôles pas vraiment le matos puisque la plateforme est assez fermée (dans le sens où, au moindre rajout d'une carte fille, il faut impérativement le pilote qui va bien et qui est très souvent cantonné à une distribution bien précise). Ps: lakka est compatible avec la framboise si besoin. On peut même se faire une switch sous lakka
  8. @ludodo36 il faut déjà commencer par faire un syscheck, histoire qu'on sache ce qu'il y a d'installé, et surtout comment. Ce qui est sûr, c'est qu'il est totalement INUTILE de formater la console, ce serait même contre-productif puisque le hack interne (IOS, cIOS, etc.) ne serait pas supprimé, par contre tu perdrais la chaîne homebrew et/ou les forwarders installés, qui sont les meilleurs points d'entrée pour bidouiller. le résultat recherché, en 4.1, c'est ça à peu de choses près : si doute sur un IOS, tu peux consulter l'historique des IOS. La version des IOS peut varier, j'ai repris un syscheck d'une Wii en 4.2 pour faire la liste de courses à vérifier sur ta console. mothballed = Stub Si la plupart des IOS sont patchés Trucha, ça veut dire que tu es une victime de plus de pimp (la prochaine fois tu choisiras mieux tes outils ). Auquel cas tu es bon pour réinstaller proprement tous les IOS (SAUF IOS60, voir raison ci-dessous). Deux choix s'offrent à toi : utiliser Dop-Mii Wiibrew edition et réinstaller tous les IOS "malades", un par un (SAUF IOS60) extraire tous les WAD des IOS malades d'une mise à jour 4.1E (depuis l'ISO d'un jeu la contenant) ou les télécharger avec NUS Downloader (SAUF IOS60) et les installer en une passe avec Yet Another Wad Manager Mod ENglish ("YAWMM EN" pour les intimes) Les IOS de chaque dizaine sont réservés aux System Menu successifs. En 4.1, c'est l'IOS60, que j'ai mis en rouge, tout simplement parce qu'il NE FAUT SURTOUT PAS Y TOUCHER. Si tu te loupes sur cet IOS, c'est le brick au prochain démarrage ! Une fois les IOS correctement réinstallés, restera à mettre à jour tes cIOS. Le dernier en date, c'est le cIOS d2x v10 beta52/beta53. Si pas installé (sur les slots 249 et 250), il faut impérativement le faire. Je te conseille de tester dans cet ordre : d2x-v10 beta53 d2x v10 beta52 d2x v8 final pourquoi cette liste et cet ordre précis ? Parce qu'en fonction de ton disque dur, la compatibilité est plus ou moins bonne suivant la version du cIOS. La V8 est la plus passe partout, mais ne profite pas des dernières avancées du hack (notamment sur l'emuNAND et le support des périphériques), la Beta 52 est bonne mais ne supporte pas le plug 'n' play USB, la beta 53 supporte le plug 'n' play. Donc tu installes la V10 beta53, si ton HDD fonctionne sans problème, tu ne touches plus ton hack, c'est terminé. Par contre si le HDD a du mal à être lu ou reconnu (typiquement, quand tu lances le loader depuis HBC ou un forrwarder, tu auras dans ce cas un message comme quoi il n'a pas détecté le HDD), là, tu testeras avec la beta52. Si même problème : V8 final. Et si toujours problème...change de HDD, ça ira plus vite Si les originaux ne passent plus, ton lecteur DVD est en fin de vie. Et attention, si ce n'est pas la lentille mais la carte fille, le loader non plus ne fonctionnera pas ! Un loader USB a besoin qu'un lecteur soit physiquement présent (du moins que la carte-fille du lecteur soit là). Voilà, je ne pense pas avoir oublié quoi que ce soit.
  9. La partition USER est chiffrée avec la clé BIS KEY 3 https://switchbrew.org/wiki/Flash_Filesystem si les clés de chiffrement de la NAND avaient été communes, ça aurait impliqué que n'importe qui puisse lire, extraire et/ou réinjecter n'importe quoi sur l'eMMC de n'importe quelle console, pas top niveau sécurité
  10. il me semble que pour les NSP, ça sauvegarde dans la NAND, pas sur la microSD. Probablement de peur d'avoir un jour un équivalent de Twilight Hack sur Switch d'ailleurs c'est forcément dans la NAND, puisque si la console tombe en panne et qu'on te la change, tu dois négocier avec le SAV Nintendo pour récupérer tes sauvegardes de jeux. Donc ça ne peut pas être sur la microSD (à moins qu'elles ne soient chiffrées sur la SD avec les clés uniques de la console ?)
  11. il a utilisé ChoiDuJour pour mettre à jour son emuNAND, logiquement, ça n'a pas affecté le vrai boot0 de la console
  12. l'emuNAND tu pouvais la passer en 7.x c'est le firmware officiel qu'il vaut mieux garder en 6.x maxi
  13. l'autoRCM n'intervient normalement pas dans le processus de boot de l'emuNAND. par contre pour que ça boote bien, il faut que la version de SXOS le supporte aussi. Tu es sûr que la version que tu as chopée gère le firmware 6.2 (en emuNAND) ?
  14. attention, je n'ai jamais dit que ça ne marchait pas, KGB64. Juste dit, comme l'a résumé Dingoo juste au dessus, que c'est plus "hack friendly" en 6.x. d'ailleurs tu te souviens combien de temps tu as attendu le support du 7.x ??? C'est sûr que là, ils ont du se sortir les doigts pour coder avec leurs petites mimines, puisqu'ils ne pouvaient pas juste pomper le boulot des hackers bénévoles. Donc quand on parle de firmware 7.x avec SXOS, faut pas non plus garder trop la confiance Pour l'update de l'emuNAND, perso, je préfère m'abstenir de répondre, c'est hors de mes compétences. Ce qui est sûr, c'est que SXOS ne réinvente pas la poudre : il est tout à fait normal que tu sois dans la même version que ton vrai firmware, puisque l'emuNAND a été générée depuis ta propre NAND. Un truc qui aurait été intelligent de leur part, c'est permettre aux utilisateurs de donner un firmware précis à installer au moment de faire l'emuNAND, ou bien encore prévoir une étape supplémentaire en fin de génération d'emuNAND pour le faire.
  15. parce qu'elle apporte plus d'ennuis qu'autre chose, nécessitant l'utilisation de "Sept" en plus du payload classique. plus de couches de protection, plus de chance que ça buggue. La 6.2 est donc (pour l'instant) parfaite. D'autant plus avec l'option de rechiffrement en crypto standard au moment d'installer des NSP avec Tinfoil / Lithium.