Badablek

Administrateurs
  • Compteur de contenus

    12 150
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutral

1 abonné

À propos de Badablek

  • Rang
    Vieille Branche
  • Date de naissance 27/06/1980

Information Personnelle

  • Localisation
    Metz

Visiteurs récents du profil

33 163 visualisations du profil
  1. Badablek

    Xbox première génération

    on peut ajouter 64Mo de RAM (pour être équipé comme le kit de développement, qui avait 128Mo de RAM)...et même remplacer le CPU par un modèle plus puissant. Il n'y a rien d'étonnant pour un PC "consolisé" basé sur un processeur x86 tout ce qu'il y a de plus classique
  2. Badablek

    Ma Switch est t'elle compatible avec le Hack

    comme d'habitude KGB64, sauf que la question était bien "toutes les switch récente sont patchées ?" récente dans le sens sortie d'usine, pas sortie de magasin. Et comme la Switch se vend par palettes entières, il faut vraiment un bon coup de bol pour tomber sur le Graal, le turn over est énorme sur cette console. Je complète donc ma réponse : toutes les Switch récemment assemblées sont "patchées...et même plus que patchées, corrigées, puisque c'est le Tegra X1 qui a été modifié en conséquence (ce n'est pas le ipatch qui était appliqué en sortie d'usine sur le bootloader)
  3. Badablek

    Ma Switch est t'elle compatible avec le Hack

    à ton avis...?
  4. Badablek

    instalation trinket m0 sur switch

    pour la batterie, c'est le mode AutoRCM qui posait problème. Ça drainait la batterie et si elle était complètement vide, il n'était pas possible de recharger. mais pour ma part, je n'ai vu aucune différence entre ma Switch non hackée et ma Switch hackée. Elles tiennent toutes les deux de la même façon et se rechargent aussi pareil. De toute façon le mode RCM n'est que transitoire, pour booter la console. Je ne vois pas ce qui pourrait influer une fois sur le CFW J'ai aussi quelques lacunes sur ce double mode avec switchboot. À priori c'est une surcouche qui gère la circuiterie interne, mais j'avoue ne pas avoir du tout creusé ça. C'est justement ce mode qui me donne envie de m'y mettre, puisque ça semble corriger la dernière lacune du hack (le mode AutoRCM qui draine la batterie). Avec ce mode et le reboot to payload d'Atmosphère, y'a moyen de faire un truc bien comme il faut. On pourrait presque se passer de modification hardware...c'est ce qui me retient d'installer mon trinket. L'espoir d'un hack 100% soft, injection initiale (codlboot) du payload comprise
  5. Badablek

    instalation trinket m0 sur switch

    salut zinzin64, ton sujet tombe à point, j'avais acheté quelques trinket il y a de ça plusieurs mois, et je voulais sérieusement m'y mettre. J'ai vu que ça a pas mal avancé sur GBAtemp, et la solution me semble mûre... pour le online, comme déjà dit par KGB64, tu fais une croix dessus. Une Switch bien hackée, c'est une Switch qui ne communique pas online. Les Custom Firmwares commencent à peine à implementer des solutions anti log, mais c'est pas encore gagné (et ça ne bypassera jamais les cerbères des serveurs de jeu en ligne pour éviter la triche, et donc le hack). Donc si tu ne veux pas que ta console soit bannie, il faut garder le WIFI éteint ou, au minimum, passer par des DNS qui bloquent TOUS les accès aux serveurs Nintendo (pour utiliser le online alternatif par exemple). - je ne vois pas l'utilité du dual boot, à part jouer un jeu dangereux puisque tout ce que tu feras sur le Custom Firmware transpirera fatalement dès que tu booteras en mode normal. Très bon moyen d'avoir une console bannie, de cramer des efuses, etc. - retirer le port USB et la diode, si j'ai bien tout suivi, est nécessaire pour que la puce puisse être installée dans la console. Il n'y a vraiment pas beaucoup de place. Qui plus est, une fois la puce programmée, le port USB ne servira plus à rien, puisque tu passeras par le port USB de la console pour la MAJ (en mettant la puce en mode bootloader) - les efuses sont brûlés dès que tu démarres la console normalement et que leur nombre ne correspond pas à la version du firmware. Admettons que tu sois en 6.1.0, tu as donc 7 efuses brûlés (voir tableau tout en bas). Si tu fais la MAJ 7.0.0 avec ChoiDuJour en bloquant les efuses (pour te garder une possibilité de DG en 6.0.0/6.1.0), tu as donc toujours 7 efuses cramés, alors que le firmware 7.0.0 en attend 9. Si ta console n'est pas en autoRCM et que tu as le malheur de booter normalement, le bootloader va immédiatement détecter cette anomalie et cramer les 2 efuses manquants. Ce qui te bloquera toute possibilité de downgrade en dessous de 7.0.0. La méthode Switchboot semble pouvoir conserver les efuses, mais je n'ai pas encore trop analysé ce mode (qui semble prometteur) - oui, comme vu un peu plus haut, le port USB de la console permet de mettre à jour le payload si besoin. Il faut activer le mode qui va bien (à priori, appui sur Reset de la puce deux fois de suite, une fois booté normalement). Raison pour laquelle le bouton Reset du trinket doit être accessible (bien souvent, la puce est mise en sandwich entre la coque et le PCB, il suffit ensuite d'appuyer légèrement sur la coque pour délencher le reset) - le bootloader du trinket est au format UF2, qui charge par la suite le payload au format BIN qui aura été copié au préalable à la racine de ta microSD. Tu ne confondrais pas le bootloader (propre au trinket) et le payload (qui charge le Custom Firmware) ? Le fichier .h, si j'ai bien tout suivi, c'est pour ceux qui compilent eux-même leur fichier UF2 avec les outils de développement propres au trinket. Sauf qu'on nous offre les binaires UF2 qui vont bien, donc pour moi, le .h est inutile. - Kosmos, Hektate, etc. tous ont normalement une option autoboot, de mémoire planquée dans un sous-menu. Sinon tu as la méthode un peu plus hard, en éditant directement le fichier INI de hekate ps : le pack Kosmos est un très bon choix, puisqu'il allie le bootloader "hekate" (qui va devenir vite indispensable de par les patches kernel supplémentaires, nécessaires sous peu pour l'émulateur N64 par exemple), le Custom Firmware "Atmosphère" (best of the best, tous les CFW alternatifs découlent de celui-ci) et les patches ES "Kosmos" (pour le lancement de chaînes non signées). C'est donc le montage le plus "puissant" qu'on puisse faire pour le hack, à l'heure actuelle. Peut-être un peu trop de bloatwares à mon goût (un peu trop complet, avec des trucs pas forcement utiles). Bon bah ça ma donné envie de bidouiller maintenant... va bien falloir que je m'y colle...un jour.
  6. Badablek

    Ma Switch est t'elle compatible avec le Hack

    Salut, Rien ne permet, à l'heure actuelle, de passer outre le patchage. À moins de trouver une autre faille, c'est mort pour le moment. Je doute qu'un bug aussi énorme que le RCM soit possible... Et le hack passera forcément par des méthodes pas très jolies ni pratiques ni infaillibles (faille naviguateur). Sans jouer aux prédictions à la sauce Paco Rabanne, aucun hardware apportera quoi que ce soit de mieux pour ces consoles.
  7. Badablek

    Le firmware Switch 7.0.0 est arrivé

    ils ont juste changé le firmware TSEC et compressé la TrustZone, avec une sorte de bootstrap qui décompresse le tout en temps réel. Pas vraiment de quoi arrêter les développeurs/hackers. Ils semblent d'ailleurs bien amusés par les bâtons que Nintendo tente de mettre dans les roues du hack : limitation du nombre de threads sysmodule, écriture de clés aléatoires qui ne servent à rien (même Nintendo se met aux fake news ?), probablement pour noyer le poisson et espérer que les clés utiles ne soient pas dumpées ? Apparemment ce n'est pas hyper efficace, puisque Atmosphère tourne déjà en 7.0.0, pour peu de fournir les clés qui vont bien. SciresM estime qu'au pire, dans 2 semaines, une version plus user-friendly, sans clé à fournir, sera prête. Ils sont vraiment rapides ! Et doués !
  8. Badablek

    Hack WII U 5.5.1 E

    tu te réponds certes, mais tu te réponds mal, désolé. tu vas bien avoir du mal à convertir quelque jeu que ce soit pour le HDD (format propriétaire) d'une Wii U...avec un logiciel fait pour écrire du WBFS sur un HDD Wii (format FAT32/NTFS/WBFS). La seule et unique façon d'installer des jeux Wii sur le HDD de la Wii U, c'est de les encapsuler au format WiiVC, ce qui implique d'utiliser WiiVC Injector Script et de les lancer OBLIGATOIREMENT depuis un Custom Firmware (très contraignant). Mais tu as de la chance, il supporte l'injection de fichiers WBFS. ps : long et fastidieux avec WIi U USB Helper, j'espère que c'est une blague...parce qu'à part renseigner un site disposant des clés nécessaires, je ne vois pas où est la difficulté ! Le soft récupère tous les fichiers automatiquement sur les serveurs de Nintendo, ajoute le fichier tik qui va bien, propose de télécharger également le dernier update des jeux...j'ai beau chercher, je ne vois pas le "long et fastidieux"...même l'installation, avec WUP Installer GUI, se fait finger in the nose les yeux fermés et les mains dans le dos.
  9. Badablek

    Le firmware Switch 7.0.0 est arrivé

    ils n'ont quasiment pas tapé (c'est la 6.2.0 qui était sévère). À peine quelques heures après la sortie officielle, la Master Key et PK11 ont été dumpés. ça reste une petite tape sur la mains pour les hackers (et c'est bon pour nous )
  10. Badablek

    [Résolu] path iso regions free

    je passe ton sujet en "résolu", même si ce n'est pas vraiment la réponse que tu aurais voulu pour tes jeux NTSC, malheureusement.
  11. Badablek

    [Résolu] path iso regions free

    salut, le patchage dont tu parles ne fonctionnera QUE sur console hackée JTAG/Glitch. En aucun cas tu ne pourras contourner la protection régionale avec un Xkey qui ne fait qu'émuler un lecteur DVD et n'a absolument aucun "pouvoir" à ce sujet. Le fait d'altérer l'iso, de quelque manière que ce soit, rend le jeu impossible à démarrer (sauf JTAG/Glitch qui patche cette protection). Ne t'étonne donc pas d'avoir un bel écran noir. Avec un Xkey, c'est jeu de la même région OU nativement Region Free. ps : D'ailleurs il suffit de lire les messages en dessous du tuto pour s'en rendre compte, c'est écrit noir sur blanc.
  12. Badablek

    Stockage Wii U

    un SSD n'a pas besoin de double alimentation, ça ne consomme rien. Donc oui, je confirme, un câble USB simple suffit (en tout cas pour tous les SSD que j'ai testé jusqu'à présent). pour les backups GC/Wii, avec le(s) loader(s) qui va(vont) bien, lancé(s) depuis le mode vWii de la Wii U, tu peux utiliser un HDD ou une carte SD. Nintendont (Gamecube) supporte très bien la SD, puisqu'il a été fait pour ça à la base. Wiiflow et CFG Loader Mod (Wii) également. USBLoader GX est par contre totalement hermétique à cette pratique pour l'instant. si on mélange SD et HDD sur Wii U, c'est pour une raison simple : le HDD de la Wii U est exclusif au mode Wii U (formatage propriétaire, partitionnement impossible), il faudrait donc deux HDD...sauf que la Wii U pleurniche quand on le fait, il faut donc en plus rendre le HDD Wii/GC invisible avec uStealth...sauf que, problème supplémentaire, pas assez de jus dans les ports USB. La configuration par excellence serait donc deux SSD, un dédié à la Wii U y compris les jeux Wii U VC GC/Wii (sur le port du bas console couchée), un dédié à la Wii/GC lancé en mode vWii en mode stealth (sur le port du haut console couchée) Si tu encapsules uniquement le homebrew Wii Nintendont dans un ISO Wii, lui-même encapsulé dans un jeu Wii U VC, tu devras l'installer sur le HDD (ou NAND) de la Wii U. Et tu pourras lancer les jeux GC stockés sur SD. Par contre si tu encapsules directement les ISOS GC, ils s'installeront tous sur le HDD (ou NAND) dédié à la Wii U
  13. Badablek

    Hack WII U 5.5.1 E

    salut, les icônes des jeux n'apparaissent que si le média est branché (aucune raison de les afficher sinon). les jeux Virtual Console Wii/GC, ce n'est pas plus compliqué que tout le reste. À part la conversion, il n'y a rien d'insurmontable...et encore, le logiciel de conversion, WiiVC Injector script, c'est du clé en main, tu choisis le type de jeu (Wii ou GC), et c'est tout, il propose même une base de données déjà faite pour les icônes et images des jeux. La seule chose à ne pas oublier, c'est que pour les lancer, il faut impérativement que le firmware soit patché, à chaque démarrage de la console, soit en bootant haxchi sur le system menu, soit en lançant mocha. Le patchage devra également être refait à chaque sortie d'un jeu de ce type (idem si tu vas dans les paramètres de la console entre temps).
  14. Badablek

    Hack WII U 5.5.1 E

    Le hack, c'est compatible 5.5.x, donc aucun souci. Rester en 5.5.1 est un choix personnel, voire psychologique (pour ma part, hérité de la Wii, dont le system menu 4.1 était bien meilleur que le 4.3). De mémoire, rien des changements du 5.5.3 ne change quoi que ce soit pour le hack (c'est principalement une mise en conformité pour le RGPD, aucun changement kernel)
  15. Badablek

    Hack WII U 5.5.1 E

    salut, même si je ne l'ai pas précisé, il est évident que si tu essaies d'accéder directement à l'eshop en 5.5.1, la console va obligatoirement te proposer la mise à jour 5.5.3 avant d'aller plus loin, sans possibilité de bypasser ce message, SAUF en suivant ceci : si tu veux conserver ton firmware 5.5.1, il faut préparer ta SD avec Homebrew Launcher, NNU Patcher et haxchi (tant qu'à faire, il va servir aussi), lancer la faille navigateur pour démarrer Homebrew Launcher, de là lancer NNU patcher, et seulement après ça, tu pourras accéder à l'eshop pour acheter le jeu (NNU Patcher patche la version système pour faire croire que tu es en 5.5.3 alors que tu es en fait en 5.5.1). Ne restera plus ensuite qu'à relancer Homebrew Launcher en passant par la chaîne Mii, puisque tu auras déjà démarré Homebrew Launcher une fois pour lancer NNU patcher. Si la chaîne Mii ne charge pas Homebrew Launcher, il faut relancer la faille navigateur, puis lancer haxchi maintenant que tu as ton jeu Virtual Console DS légitime.