PS3 Playstation Store

Pour tout ce qui concerne la partie internet de la PS3

237 sujets dans ce forum

    • 481 réponses
    • 92 101 vues
    • 16 réponses
    • 33 639 vues
    • 0 réponses
    • 4 606 vues
    • 1 réponse
    • 126 vues
  1. Console bannie PSN ?

    • 12 réponses
    • 923 vues
    • 2 réponses
    • 954 vues
    • 3 réponses
    • 660 vues
    • 9 réponses
    • 545 vues
    • 15 réponses
    • 28 432 vues
    • 3 réponses
    • 495 vues
    • 24 réponses
    • 4 772 vues
    • 3 réponses
    • 6 757 vues
    • 42 réponses
    • 28 498 vues
  2. Pack Black Ops 2

    • 1 réponse
    • 1 613 vues
    • 4 réponses
    • 2 079 vues
    • 0 réponses
    • 2 053 vues
    • 1 réponse
    • 1 931 vues
  3. Dilemne Ps3 Ou X360

    • 14 réponses
    • 2 672 vues
    • 5 réponses
    • 2 103 vues
  4. Échange D'id Psn

    • 0 réponses
    • 1 050 vues
  5. Soucis Avec Psn

    • 11 réponses
    • 2 036 vues
    • 3 réponses
    • 1 589 vues
  6. Echange De Jeux Psn ?

    • 7 réponses
    • 3 870 vues
    • 0 réponses
    • 1 143 vues
    • 1 réponse
    • 1 420 vues

Annonces



  • Messages

    • Bonjour,Respectueux du travail des développeurs de jeux vidéo (et autres créatifs), ainsi que des lois en vigueur actuellement, nous ne tolérons aucun message pouvant laisser transparaître la possession ou l'acquisition de jeux piratés. Ce message rejoint donc immédiatement la corbeille et vos droits d'écriture sont suspendus temporairement. En cas de récidive, nous pourrions suspendre votre compte de manière définitive sans autre avertissement.-= Seules les discussions sur les copies d'œuvre que vous auriez pu réaliser à partir de vos propres originaux et par vos propres moyens sont autorisées ici, merci d'en prendre note =-
    • SciresM, après avoir analysé en profondeur les entrailles de la Switch, se fend aujourd’hui d’une longue explication, très détaillée, sur les dispositifs anti-piratage mis en place par Nintendo sur cette génération (avouons qu’ils n’avaient pas brillé jusqu’à présent pour combattre ce fléau). Ayant subi le bannissement d’une de ses consoles pour l’exécution de homebrews (on ne parle même pas de piratage), c’est peut-être l’une des raisons de ses recherches sur la question. On se doute également que la sortie imminente de la puce de la team Xecuter est un autre des déclencheurs l’ayant poussé à nous prévenir. En substance, il s’avère que Nintendo a bien fait ses devoirs cette fois-ci et ne veut donc pas reproduire les mêmes erreurs que par le passé. Ainsi, à chaque fois qu’un jeu (cartouche ou eshop) demande à se connecter en ligne, votre console effectue une batterie de tests, que l’on peut classer en 4 étapes : Vérification de la connexion Internet en interrogeant le site « ctest.cdn.nintendo.net » qui retourne l’entête spéciale « X-Organization: Nintendo » en réponse. Obtention d’un jeton d’autorisation auprès du serveur « dauth-lp1.ndas.srv.nintendo.net » pour la connexion en ligne (console non bannie), en utilisant entre autre la Master Key du firmware installé Autorisation du compte utilisateur connecté auprès du serveur « api.accounts.nintendo.com » (compte non banni) Obtention d’un jeton d’autorisation auprès du serveur « aauth-lp1.ndas.srv.nintendo.net » pour le jeu actuellement exécuté en analysant son certificat (cartouche) ou ticket (eshop). Cette donnée est unique et propre à votre cartouche/achat et ne peut pas être falsifiée ni calculée. Et si le jeu n’est pas légitime, c’est le bannissement assuré (ce qui peut expliquer que ça touche également l’exécution de homebrews). On se rend donc bien compte que Nintendo sait à tout moment sous quel firmware vous êtes (grâce à la Master Key utilisée), si la console ou le compte sont bannis, quel jeu est démarré et si celui-ci est légitime ou non. Il est donc très peu probable qu’un jeu piraté puisse à un moment ou à un autre profiter du online, ce qui est une très bonne nouvelle pour éviter les dérives, notamment la triche dans les parties en ligne (même si rien ne nous dit si des modifications en temps réel en RAM, depuis un jeu original, auront une chance d’être détectés). Il va sans dire que les utilisateurs de puce Xecuter ou de Custom Firmware risquent fort de déchanter quand ils vont tenter d’utiliser des backups frauduleux sur leurs consoles. Les prochaines semaines vont être très intéressantes à analyser et il ne fait aucun doute que les bannissements vont pleuvoir, l’agneau Nintendo va montrer ses crocs. Vous pouvez retrouver l’intégralité de son message original ci-dessous :  Site officiel Voir l’article complet
    • Bonjour, premier (et dernier) avertissement, que ce soit DemonHeart ou xpect, AUCUNE allusion quelle qu'elle soit, au piratage.
      le point 16 de notre charte n'est pas négociable. http://gx-mod.com/charte/   je locke.
    • cpasjuste, encore et toujours, ajoute un homebrew de plus à son palmarès déjà bien fourni, à savoir le portage de SNES9x sur Switch. Tout simplement nommé pSNES, il permet donc de profiter de la ludothèque gigantesque de cette console mythique, que ce soit bien au chaud au fond de son canapé ou en « mobilité » où que l’on soit. Cerise sur le gâteau, celui-ci étant basé sur la version 1.55 de SNES9x, les hacks MSU-1 devraient donc être potentiellement compatibles, pour notre plus grand bonheur. Installation copier le répertoire « psnes » dans le dossier « /switch/ » sur la carte microSD copier les roms dans le dossier « /switch/psnes/roms/ » sur la carte microSD Information Il supporte actuellement les sauvegardes d’état, les modes 2x, 3x, ajuster, ajuster 4/3, la mise à l’échelle hardware linéaire plein écran et une interface simple (mais jolie ?). L’interfacesupporte les images d’écran-titre (png), nommées de la même façon que les roms correspondantes, à placer dans un dossier « previews » (à créer si nécessaire). les jeux utilisant le mode haute résolution ne sont pas encore supportés… La gestion des roms passe par une base de donnée. Vous avez besoin d’un fichier « db.xml » à copier dans le même répertoire que l’exécutable. Le fichier « db.xml » fourni provient du site « Hyperspin » et ne contient que les romsets « good rom / no-intro » USA. Vos roms doivent être zippées et nommées en fonction de cette base de données. Vous trouverez ce fichier dans le dossier « database », à utiliser comme une référence/backup (Super Nintendo Entertainment System – hyperspin.xml) + une base de données du romset complet provenant de dat-o-matic (). Renommer ce fichier « db.xml » et placer le dans le même dossier que l’exécutable. Vous pourrez créer votre propre base de données en filtrant si besoin depuis ce bon site.  pSNES 1.0  Site officiel Voir l’article complet