Newserator

Newsbot
  • Compteur de contenus

    19 103
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutral

À propos de Newserator

  • Rang
    Vieille Branche

Visiteurs récents du profil

14 452 visualisations du profil
  1. Newserator

    SX OS 2.0.1 / SX OS 2.1 beta

    La team Xecuter met à jour son Custom Firmware SX OS et propose aujourd’hui deux versions de celui-ci : une première dite « stable » qui corrige quelques bugs de dernière minute présents dans la version 2.0, une seconde en version « beta » qui ajoute un moteur de cheat codes permettant bien sûr de tricher, mais également de chercher de nouveaux codes. Pas vraiment de quoi se relever la nuit, mais il est bien sûr recommandé de mettre à jour à minima en version 2.0.1 pour les utilisateurs de ce dongle. We received a lot of feedback after the release of SX OS v2.0. Today, we are back with *two* new versions of SX OS. Huh? Two new versions? Yes, you read that right. As of today, we will be distributing two versions of SX OS. One is the « stable » release which has been extensively stress-tested and the other is the optional « beta » version of SX OS which comes with new functionality that needs to go through a thorough acceptation phase before it will be rebranded as the current stable version. We got a lot of feedback from people who didn’t like us bumping the version number of SX OS so often for small fixes, and they are right. 99% of our end-users should not be bothered with small (but important) fixes but would rather enjoy a properly vetted build of SX OS. With the introduction of the beta channel we hope to address this and introduce new exciting functionality sooner rather than later. — What’s new in SX OS 2.0.1? Stability improvements Introduction of optional beta updates available through OTA updater — What’s new in SX OS v2.1 BETA? SX OS v2.1 beta introduces our brand new cheat engine and cheat finder. Many people requested a way to cheat in games or aid in finding cheats for games, so it has been high up on the priority list for a while. We’re curious to hear your feedback about this initial version of our game cheat addition to SX OS. As of now we don’t have a big library of game cheats available yet, but we hope the community will come up with some cool ones that they will share publicly. Finding cheats and making (reliable) cheat codes for Switch games can be a laborious task and is in certain aspects a bit more involved than finding cheats for, say, a classic gameboy game! For that reason we have written a small reference guide [HERE] for the aspiring cheat hackers out there detailing the format of our cheat codes, caveats that need to be accounted for, and small tips to bring you up to speed. — Closing words Go update your SX OS to v2.0.1 now by downloading the latest version from our website or using the online updater in SX OS itself. If you’re feeling adventurous, give the v2.1 beta a shot, which is also available to you through the online updater in SX OS. That’s it for today. Enjoy! –< Team-Xecuter – Rocking the Switch in 2018 and beyond! >– ⇪ SX OS 2.0.1 / SX OS beta 2.1 ⌂ Team Xecuter / source Nombre de vues : 1 Voir l’article complet
  2. Newserator

    Doom64EX adapté sur Switch

    fdsfgs remet une nouvelle fois le couvert avec Doom, et, cette fois-ci, c’est Doom 64 qu’il nous offre sur Nintendo Switch. Il s’agit d’un portage de la version PC de Doom64EX, véritable réécriture du moteur original pour en profiter sur ordinateur. Vous devrez posséder une rom de la version N64, convertie dans un format utilisable par le moteur (le logiciel de conversion est inclus). Fonctionnalités Accélération matérielle du rendu; sons et musique; Contrôles analogiques; Toutes les fonctionnalités propres à Doom 64 EX devraient marcher (sauf le jeu en réseau). Installation Obtenir une rom de Doom 64 au format N64, Z64 ou V64. Je pense que la version et la région importent peu, du moment que la rom n’est pas modifiée. Extraire le dossier wadgen depuis doom64ex_nx_v010.zip vers un emplacement sur votre PC. Lancer wadgen/WadGen.exe et pointez vers la rom de Doom 64. Il devrait générer deux fichiers à l’intérieur du dossier wadgen : DOOM64.WAD et DOOMSND.SF2. Extraire le dossier switch depuis doom64ex_nx_v010.zip vers la racine de votre microSD. Copier DOOM64.WAD et DOOMSND.SF2 générés à l’étape 3 vers le dossier /switch/doom64ex/ de votre microSD. Si vous avez déjà Doom 64 EX installé sur votre PC, vous pouvez passer directement aux étapes 4 et 5, en utilisant les fichiers déjà existants dans le dossier d’installation. Quelques notes le framerate est limité à 60 FPS par défaut, si vous souhaitez un framerate proche de la version N64 originale, allez dans Options -> Setup -> Framerate to Capped; parfois, la musique saute et/ou des canaux se désynchronisent un temps, c’est surtout visible dans l’intro; comme d’habitude, si vous utilisez l’exFAT, il vaut mieux utiliser l’option « Quit Game » du menu plutôt que de fermer brutalement l’application; J’ai uniquement testé avec la rom US v1.1 format Z64, je ne peux pas assurer que les autres roms fonctionneront, même si la plupart devraient. Crédits Samuel Villarreal (svkaiser) et d’autres de Doom 64 EX; fincs, Armada651, Subv et probablement d’autres pour leur travail sur OpenGL/mesa/libdrm; Midway Games et Nintendo pour Doom 64; id Software pour Doom. ⇪ Doom64EX-NX_0.1.0 ⌂ Sujet officiel / GitHub Nombre de vues : 1 Voir l’article complet
  3. Newserator

    Boop 2.0 désormais compatible Switch

    Tinfoil supporte depuis quelques temps l’installation de paquets NSP par le réseau, mais cette fonction manquait jusqu’ici cruellement de praticité. En effet, l’envoi de fichiers depuis un ordinateur passait par l’exécution d’un script python, pas forcément pratique à utiliser pour le commun des mortels. elementalcode met aujourd’hui fin à cela avec son utilitaire « Boop », tournant sous Windows, qui propose une interface graphique bien plus facile à l’usage. Le logiciel était déjà connu du monde du hack Nintendo 3DS, puisqu’il permettant l’installation de fichiers CIA/TIK, il devient donc « multipass » et ajoute la compatibilité NSP Switch à son arc. Pour l’utiliser, rien de plus simple : Paramétrez l’IP de votre console, glissez/déposez les fichiers à installer, cliquez sur Boop et laissez faire la magie…Et le tout sans python ! Fonctionnalités Support des fichiers NSP (Switch) et CIA (3DS) ! Interface facile à utiliser. Envoi de fichiers à la chaîne Détection automatique de l’adresse IP de votre console Nintendo (en essayant de faire correspondre l’adresse MAC) Support du glisser/déposer (glissez vos fichiers d’où vous voulez) Nommez vos fichiers comme vous voulez, je prends tout. Même les emoji ! Soyez sauvages ! Fonctionne sur des ordinateurs connectés à des réseaux multiples (ou avec de multiples adaptateurs réseau) Notes Ne nécessite pas les privilèges administrateur. Le serveur web tourne sur EmbedIO. Le code source est sous licence « The unlicence ». Ce qui veut dire qu’il est gratuit. (Gratuit comme dans une anarchie). La récupération des informations dans les fichiers NSP nécessite les clés de déchiffrement…je vais plancher sur le sujet mais ce n’est pas dans mes priorités. ⇪ Boop 2.0.0 ⌂ Sujet officiel / GitHub Nombre de vues : 1 Voir l’article complet
  4. Depuis la dernière version de RetroArch, sortie il y a quelques jours, la Switch est officiellement supportée par l’équipe de développement. Même si plusieurs cœurs d’émulation, sous la forme de stand-alone, étaient déjà disponibles, ceux-ci n’étaient pas forcément optimisés ou pleinement fonctionnels. Désormais, la Switch accueille pour notre plus grand plaisir pas moins de 45 émulateurs, même s’il ne faut pas espérer que tout soit parfait pour autant (l’émulateur SEGA Saturn Yabause est un peu aux fraises niveau framerate, par exemple). Mais les principales consoles « locomotives » tournent magnifiquement bien : Nes , Supernes, Master System, Megadrive, PC engine, Playstation 1 (veillez à bien activer le multithread dans les options vidéo), Gameboy, Gameboy Advance, etc. L’interface principale, entièrement paramétrable, de RetroArch s’intègre parfaitement à la portabilité de la console et offre de très nombreuses options audio, vidéo, manettes, etc. Avec une liste de shaders plus longue que le bras, nul doute que chacun y trouvera son compte (je conseille fortement le filtre CRT Caligari pour magnifier le rendu vidéo). Attention : pour les émulateurs gourmands, il est toujours préférable de démarrer RetroArch depuis un fichier NSP (soit avec la chaîne officielle, soit depuis Homebrew Launcher également démarré au format NSP), pour profiter de l’ensemble de la RAM disponible (en lançant un homebrew depuis l’application Album, celui-ci est bridé de la même façon que l’application hôte). Nota : Pensez à copier les bios propres à la Playstation (par défaut, RetroArch cherche dans retroarch/cores mais vous pouvez reparamétrer le dossier que vous voulez, dans les options). La compatibilité avec les jeux n’en sera que meilleure. ⇪ RetroArch 1.7.5 (Switch) / Forwarder NSP ⌂ Site officiel Nombre de vues : 1 Voir l’article complet
  5. Newserator

    nouveau manager NSP/XCI : dOPUS 0.6

    Les utilitaires dédiés à la Switch accueillent aujourd’hui un nouveau manager de fichiers NSP/XCI : dOPUS. Développé par HiD, cette première version alpha du logiciel se montre plus que prometteuse, en proposant des options bien sympathiques, le tout dans une interface qui semble très fonctionnelle (avec notamment l’affichage de la batterie, de l’espace-disque de la carte SD et de la NAND). Vous pourrez ainsi installer de nouvelles applications au format NSP ou XCI, qu’elles soient encore encapsulées ou extraites de leurs conteneur, désinstaller ce dont vous n’avez plus besoin, extraire des conteneurs ou bien encore convertir des fichiers XCI vers NSP. Le développeur a déjà un certain nombre d’idées dans sa « TODO list » pour peaufiner son application : génération directe du fichiers keys.dat, installation depuis le réseau, installation directe des XCI sans passer par un NCA temporaire, dump des cartouches, sélection multiple pour une installation à la chaîne de plusieurs fichiers, support de l’USB (il semblerait que libNX va bientôt intégrer cette possibilité). Bref, il va falloir suivre de très près le développement de cet utilitaire, qui, s’il tient toutes ses promesses, va devenir une référence en la matière. Attention : l’installation de fichiers XCI nécessite au préalable le dump des clés de votre Switch. Le fichier les contenant, nommé keys.dat, devra être placé à la racine de la carte microSD. Installation Placer dOPUS.nro dans le dossier /switch sur votre microSD. Placer le fichier keys.dat à la racine de votre microSD pour extraire/installer les fichiers XCI. Les clés peuvent être extraites en utilisant kezplez (de tesnos) ou ce fork de kezplez (de shchmue). qui permet le dump en de multiples endroits des fusibles et TSEC tout en supportant le firmware 6.0. Utilisation Démarrer dOPUS par hbmenu. Suivre les instructions à l’écran. Captures d’écran Remerciements… SciresM Adubbz The-4n mbedtls La team Reswitched La team Switchbrew La communauté switch Licence GNU General Public License v3.0 ⇪ dOPUS 0.6 ⌂ Github / GBAtemp.net Nombre de vues : 1 Voir l’article complet
  6. blawar poursuit l’amélioration de son excellent utilitaire Switch dédié aux fichiers d’installation et au dump des clés de jeux. Basé sur ses travaux d’analyse et retro-ingénierie de tinfoil / hactool, il permet d’installer des fichiers NSP, via le réseau, stockés sur serveur FTP ou HTTP (local ou distant). De nouvelles options bien pratiques font leur apparition, notamment celle qui permet d’ignorer la vérification de la version de la console, mais également de nouveaux modes d’affichage (avec l’icône des jeux, par exemple). Attention, contrairement à tinfoil, DZ nécessite de générer un fichier keys.txt contenant certaines clés; ce qui le rend un peu plus compliqué à utiliser de prime abord. Ce petit effort supplémentaire est cependant vite oublié quand on voit les possibilités offertes par le logiciel. Pour générer le fichiers keyts.txt (que vous devrez placer dans /switch/dz/), il faut suivre cette procédure inspirée de ce sujet sur GBAtemp : Télécharger et démarrer le payload biskeydump v6 Scanner le QR Code affiché pour récupérer les clés SBK et TSEC propres à votre console (ou copiez-les à la main ou récupérez-les dans la fenêtre de la console de l’inejcteur de payload). Garder ces clés bien au chaud ! Télécharger hactool 1.2 et le décompresser dans un dossier « hactool » sur votre bureau Télécharger le script python « keys.py » et le placer dans « hactool » Télécharger et démarrer le payload CTCaer’s Hekate Mod 4.2 Dans « Tools » > « Backup… » faire « Dump eMMC BOOT » puis « Dump eMMC SYS » Récupérer les fichiers « BOOT0 » et « BCPKG2-1-Normal-Main » dans le dossier backup de votre microSD vers le dossier « hactool » Renommer « BOOT0 » en « BOOT0.bin » et « BCPKG2-1-Normal-Main » en « BCPKG2-1-Normal-Main.bin » Télécharger et Installer Python 2.7.x x86 Ouvrir une boîte de commande (CMD) avec les droits admin Taper la commande « pip install lz4 » (sans les guillemets) et valider. Le module lz4 va s’installer rapidement. Taper la commande « cd Desktop/hactool » (sans les guillemets) et valider, pour vous rendre dans le dossier de hactool Taper la commande « python keys.py clé_SBK clé_TSEC » (sans les guillemets, remplacer clé_SBK par votre propre clé SBK et clé_TSEC par votre propre clé TSEC, dumpées plus tôt avec biskeydump) et valider Laisser hactool faire son boulot puis copier le fichier keys.txt ainsi généré dans /switch/dz/ Vous êtes fin prêts ! Protocoles supportés : FTP FTP standard, pas FTPS, pas SFTP, un simple FTP normal. HTTP Http nécessite l’activation des options de listing et navigation des répertoires ! Installation : Créer un répertoire /switch/dz/ sur votre microSD Switch. Copier dz.nro vers /switch/dz/dz.nro Récupérer ou générer un fichier keys.txt, à placer dans /switch/dz/keys.txt . Il s’agit d’un fichier texte contenant différentes clés de chiffrement Switch. Si vous souhaitez les générer par vous-même, vous pourrez trouver les instructions ici. Copier locations.conf vers /switch/dz/locations.conf . Vous pouvez éditer ce fichier, ce n’est qu’un exemple, qui renvoie vers les différents hébergements locaux et réseau des contenus Switch. Disclaimer : À utiliser à vos risques et périls, faites toujours un backup de votre NAND ! Extraction des clés de jeux : Les clés des jeux sont sauvegardées dans sdmc:/switch/dz/titlekeys.txt quand vous les dumpez. Sauvegarde des clés de jeux : Vous pouvez placer une seule adresse http dans un fichier /switch/dz/titlekeys.url.txt , pour automatiquement sauvegarder vos clés à cette adresse. Nouveautés / Corrections : Ajout de la journalisation des erreurs CURL dans la fenêtre de la console pour déboguer les problèmes réseau. Ajout de barres de défilement dans le menu, pour ceux qui ont des millions de serveurs. Ajout d’un fond coloré pour les éléments terminés de la liste d’installation. Correction du souci d’installation des mises à jour au delà de 0x1000 / 65536 Ajout de barres de défilement à la console Suppression de l’icône Pepe. Correction de bugs graphiques mineurs sur les barres de défilement. Correction des problèmes de nommage avec apostrophes et symbole &. Ajout d’icônes / affichage en cascade et vue commutable pour les jeux. Ajout d’un menu repliable dans la navigation des panneaux. Correction de quelques fuites mémoire Suppression de la vérification de la version système pour les installations Correction de la corruption de donnée en vérifiant les applications dans l’OS. Optimisation des performances des icônes de l’interface utilisateur. Crédits : Le code source de Tinfoil a été analysé par ingénierie inverse avec beaucoup d’aide de Adubbz qui a répondu à mes questions Le code source de Hactool a été analysé par ingénierie inverse, avec quelques modifications par ci par là Parser JSON ⇪ DZ: Network NSP Installer / Title Key Dumper (e20a0c0) ⌂ Github / GBAtemp.net Nombre de vues : 2 Voir l’article complet
  7. Newserator

    Doom3 porté sur Switch

    Après nous avoir offert Quake, Quake 2 et Quake 3 sur Switch, le développeur fdsfgs remet une nouvelle fois le couvert avec un autre monstre sacré du « Doom-like », à savoir…Doom 3, ni plus ni moins. Contrairement à la version dévoilée bien avant l’arrivée du hack Switch « grand public » qui tournait sur un noyau Linux maison, on a le droit aujourd’hui à un portage en bonne et due forme du moteur de jeu dhewm3 grâce au support OpenGL de la librairie libnx. Le développeur indique cependant qu’il faut voir cette première version comme un Proof of Concept, puisque tout est loin d’être optimisé pour être réellement jouable dans de bonnes conditions. Ainsi, il tourne pour l’instant entre 20 et 30 images/seconde si vous désactivez les ombres…des performances déjà plus qu’honorables, même si un peu dommage pour ce jeu qui recherche justement la peur et les effets de surprise en jouant sur les effets d’ombres et de lumières. Libre à vous d’activer les ombres, qui plomberont néanmoins assez fortement les performances du jeu. Espérons que l’optimisation améliorera les choses dans les prochaines versions. Information : Version Switch initiale. Un Proof of Concept (PoC) plutôt qu’un portage jouable pour l’instant. Paramètres d’affichage par défaut du fichier dhewm.cfg fourni : ombres désactivées, niveau de détails sur « Moyen ». Installation : Décompresser dhewm3nx_v010.zip à la racine de votre microSD. Copier les fichiers pak000.pk4 à pak008.pk4 du répertoire d’installation de Doom 3 vers /switch/dhewm3/base/. Assurez-vous que le jeu est bien patché vers la dernière version (1.3.1). LA version Steam est déjà patchée. Les fichiers de Doom 3 BFG ne fonctionneront pas. Vous pouvez maintenant lancer le jeu en utilisant la version NSP de Homebrew Menu. Il démarrera en chargeant Homebrew Menu depuis l’application Album, mais le chargement de n’importe quelle carte va provoquer un manque de RAM et il plantera. ⇪ dhewm3nx 0.1.0 ⌂ Github / GBAtemp.net Nombre de vues : 1 Voir l’article complet
  8. Newserator

    Bermuda Syndrome porté sur Switch

    Les homebrews ne cessent de pleuvoir sur Nintendo Switch, et une fois de plus, usineur0 apporte sa pierre à l’édifice avec un classique du jeu de plate-forme des années 90, dans la lignée d’un Flashback (mais peut-être un peu moins connu ?) : Bermuda Syndrome. Il s’agit ici d’un portage du moteur de jeu développé à l’origine par Grégory Montoir sur PC (SDL). Installation : Copier bs.nro vers /switch/bs/ Extraire les données de l’archive de bermuda-syndrome.zip vers /switch/bs/DATA/ Extraire les fichiers de musique de l’archive MUSIC.zip vers /switch/bs/MUSIC/ Vous devriez avoir au final l’arborescence suivant, dans /switch/bs/ : bs.nro un dossier DATA contenant les fichiers et dossiers suivants un dossier MUSIC contenant les fichiers track01.ogg à track12.ogg Contrôles : Bouton Action D-Pad Bouger Jack A Interagir / Passer les dialogues et cutscenes B Courir / Ranger son arme X Utiliser l’arme / Sortir son arme Y Afficher le contenu du sac à dos + Ouvrir le menu – Switcher entre les modes 1:1 / Plein écran L / R Chargement / Sauvegarde rapide ZL / ZR Augmenter / Diminuer le numéro de slot de sauvegarde Crédits : Cyx (Grégory Montoir) pour son travail de retro-ingénierie et son moteur de jeu moderne. Nouveautés / Corrections : 1.0: Première version publique ⇪ bermuda 1.0 for switch ⌂ Github / GBAtemp.net Nombre de vues : 1 Voir l’article complet
  9. Newserator

    SX OS v2.0 est disponible

    La Team Xecuter l’avait annoncé il y a déjà quelques jours et comme on dit « Chose promise, chose due ! » Et oui, lorsque l’on promet à sa communauté une mise à jour on se doit de la fournir. C’est fait ! La nouvelle version, pour Nintendo Switch, de leur logiciel SX OS v2.0 est disponible. Elle ajoute son lot de nouveautés et corrections que je vais vous mettre à la suite : EmuNAND Commencons par l’ajout majeur de la version 2.0: l’EmuNAND. L’EmuNAND SX OS fonctionne de façon légèrement différente des méthode « classique » d’EmuNAND que vous connaissez où la totalité de la nand est copiée sur une parition séparée sur une carte Micro SD. Vous pouvez paramétrer l’EmuNAND en démarrant sur le menu SX OS ( Bouton Volume+ pendant le démarrage ) et aller dans le menu « Options ». Vous trouverez une section nommée « EmuNAND » qui vous guidera pas à pas pour la configuration. Par défaut, SX OS allouera une partition de 15Go à la partition EmuNAND. Si vous souhaitez créer une partition d’une taille différente, c’est possible car il suffit d’aller dans le menu « Advanced » pour le faire. SX OS démarrera sur la l’EmuNAND avec les paramètres par défaut si une partition EmuNAND valide est présente. Si vous ne voulez pas démarrer directement sur l’EmuNAND il vous suffira de le désactiver via le bouton présent dans le menu SX OS. Dump, restauration de NAND et réparation de la partition GPT : Comme annoncé précédemment, nous avons revu et amélioré le menu de démarrage de SX OS. Pour les utilisateurs avertis et expérimentés nous avons ajouté une méthode simplifié de dump et de restauration de vos NAND flash. Pour les gros crash, nous avons ajouté une option qui vous permettra de réparer la partition GPT ( partition de boot ) de vos consoles qui à utiliser dans un cas critique. Cette fonctionnalité est réservée aux utilisateurs avertis et expérimentés car très délicate. Soyez tout de même très prudent lors de l’utilisation de ces outils. LayeredFS fonctionne sur firmware 6.0 C’est aujourd’hui corrigé et vous pouvez de nouveau profiter de vos jeux modifiés sur la dernière version de firmware officiel. Support de homebrew au format NSP Beaucoup d’utilisateurs demandaient la possibilité de lancer des homebrew au format NSP. Vous pouvez désormais exécuter vos applications NSP depuis l’écran d’accueil. L’équipe termine enfin en rassurant les utilisateur en disant qu’ils savent que beaucoup de fonctionnalités sont encore attendus et demandées. Cependant, le travail effectué a demandé beaucoup d’énergie et la fatigue se fait sentir. Mais pas d’inquiétude, la Team Xecuter le fera et vous demande de la compréhension et de compassion. Et à titre personnel et je vous recommande de ne pas trop leur mettre la pression car il est vrai qu’ils travaillent vraiment très dur et il ne faut pas oublier que d’autres projets sont en cours, notamment sur Xbox One… Vous pouvez télécharger la mise à jour directement via leur site. Team Xecuter Nombre de vues : 0 Voir l’article complet
  10. Newserator

    DZ: Network NSP Installer / Title Key Dumper

    Après un décorticage en règle de tinfoil (avec l’aide du développeur original Adubbz), de HacTool (de SciresM) et d’un parser JSON, blawar propose aujourd’hui le fruit de son travail : un manager de NSP qui gère l’installation via le réseau et un dumpeur de clés. Il ne gère que le mode FTP classique (pas de SFTP ou autre). Installation Créer un répertoire /switch/dz/ sur votre microSD Switch. Copier dz.nro vers /switch/dz/dz.nro Récupérer ou générer un fichier keys.txt, à placer dans /switch/dz/keys.txt . Il s’agit d’un fichier texte contenant différentes clés de chiffrement Switch. Si vous souhaitez les générer par vous-même, vous pourrez trouver les instructions ici. Copier locations.conf vers /switch/dz/locations.conf . Vous pouvez éditer ce fichier, ce n’est qu’un exemple, qui renvoie vers les différents hébergements locaux et réseau des contenus Switch. Disclaimer À utiliser à vos risques et périls, faites toujours un backup de votre NAND ! Extraction des clés de jeux Les clés des jeux sont sauvegardées dans sdmc:/switch/dz/titlekeys.txt quand vous les dumpez. Sauvegarde des clés de jeux Vous pouvez placer une seule adresse http dans un fichier /switch/dz/titlekeys.url.txt , pour automatiquement sauvegarder vos clés à cette adresse. Crédits Le code source de Tinfoil a été analysé par ingénierie inverse avec beaucoup d’aide de Adubbz qui a répondu à mes questions Le code source de Hactool a été analysé par ingénierie inverse, avec quelques modifications par ci par là Parser JSON ⇪ DZ: Network NSP Installer / Title Key Dumper ⌂ Github / GBAtemp.net Nombre de vues : 1 Voir l’article complet
  11. Newserator

    Fade to Black adapté sur Switch

    usineur0 vient tout juste de porter le jeu « Fade To Black« , la suite de Flashback (1992) développée par Delphine Software, sortie sur Playstation 1 et PC (1995). Cette version Switch est basée sur les travaux de Gregory Montoir qui avait réécrit le moteur, initialement en mode DOS, vers une application Win32 et Android, plus faciles à exécuter de nos jours… Installation Copier f2bgl.nro dans le dossier /switch/f2bgl/ Copier les données du jeu dans /switch/f2bgl/data/. Veuillez consulter le README pour savoir quels fichiers/dossiers sont nécessaires. Les fichiers data ne sont PAS fournis avec ce portage. Récupérez une version du jeu par vos propres moyens. L’image-disque complète du jeu pèse environ 450 Mo. Vous pouvez également utiliser les fichiers data de la démo : demo.zip Contrôles En jeu Touche Action Stick gauche / D-Pad Déplacer Conrad (courir) Maintenir R + déplacement Marcher, pas de côté (également en mode armé) A Activer / Tirer B Sortir / Ranger l’arme Y Recharger l’arme X Sauter ZR Utiliser l’arme secondaire ZL Utiliser l’item – Ouvrir le menu de l’inventaire + Ouvrir le menu de sauvegarde Menu de l’inventaire Touche Action L Catégorie suivante R Consulter l’item A Choisir l’item ← Item précédent → Item suivant – Quitter ce menu Menu des sauvegardes Touche  Action ↑ ↓ Passer en mode Sauvegarde / Chargement ← → Slot précédent / suivant A Valider + Quitter ce menu Bugs connus / Problèmes Vous risquez de rencontrer des bugs graphiques et des plantages. Certains existent dans le moteur original qui est encore en Work In Progress (WIP). Note: ce portage est basée sur la version 0.2.3. N’hésitez pas à me rapporter vos problèmes. Changelog 1.0: Premier version publique. Credits Grégory Montoir, pour le moteur original; Tous ceux par qui a été possible libnx, SDL2, OpenGL, mesa, libdrm, … ⇪ f2bgl for switch 1.0 ⌂ Github / GBAtemp.net Nombre de vues : 2 Voir l’article complet
  12. Newserator

    La Nintendo 64 dans ta Switch avec Glide64 !

    À chaque jour son lot de surprises, et le support d’OpenGL dans libNX provoque une fois de plus des miracles inattendus (grâce également à des développeurs de talent qui savent l’exploiter). Ainsi, depuis hier, une nouvelle pépite a fait son apparition sur Discord, à savoir un émulateur Nintendo 64 affectueusement appelé Glide64 (probable clin d’œil au premier émulateur N64 sur PC en 1999 : ultraHLE, qui ne fonctionnait qu’avec Glide à l’époque et était une véritable révolution dans le domaine de l’émulation, merci à RealityMan et Epsilon). Il s’agit pour l’instant d’une version non officiellement supportée, qui devait servir avant tout de beta test interne mais qui s’est retrouvée lâchée dans la nature. On ne peut pas parler pour autant d’un leak, mais simplement de binaires compilés à partir des dernières sources, au jour le jour. Une première mise à jour, mineure, a d’ailleurs déjà eu lieu. Attention, ce homebrew n’est pour le moment disponible que sous la forme d’un fichier installable NSP et demande par ailleurs des fichiers de configuration, à mettre sur la carte microSD, pour bien fonctionner. S’agissant encore d’une version « jeune », Glide64 peut s’avérer lent, buggué, mais permet tout de même de se faire une idée de la qualité (déjà bien symptahique) de l’émulation. Un projet à suivre de très près. Le lien permanent de téléchargement devrait toujours conduire à la dernière version en cours (mais le format NSP va par contre être un frein, puisque ça implique une réinstallation à chaque mise à jour). Gageons qu’une version .NRO plus classique fera son apparition… ⇪ Glide64 (NSP) / Fichiers de configuration ⌂ GBAtemp.net Nombre de vues : 1 Voir l’article complet
  13. Newserator

    Custom Firmware RajNX 0.7.5.1

    Rajkosto suit l’actualité des mises à jour officielles du firmware de la Switch, et, à l’occasion de l’arrivée du fameux firmware 6.0.0, met son Custom Firmware au diapason. Ainsi, la mise à jour 0.7.5.1 de RajNX supporte désormais le dernier firmware en date de la console. Il s’agit donc ici d’une mise à jour que l’on peut qualifier de « maintenance », qui n’apporte aucune nouvelle fonctionnalité mais permet simplement à ceux qui le souhaitent, d’utiliser le Custom Firmware sur la version 6.0.0. Rappelons qu’il n’y a, pour l’heure, aucune plus-value à mettre à jour sa Switch, notamment hackée, au risque de se retrouver banni en moins de deux secondes si on oublierait de couper la connexion Internet. Enfin, aucun jeu, pas même l’émulateur Nes officiellement arrivé avec cette mise à jour, ne requiert un firmware 6.0.0 pour fonctionner. ⇪ RajNX 0.7.5.1 ⌂ Site officiel / GBAtemp.net Nombre de vues : 1 Voir l’article complet
  14. Newserator

    Another World for Switch 2.0

    usineur0 vient tout juste de sortir une petite mise à jour de son portage du fameux Another World / Out of this World, ce jeu de plate-formes développé à l’origine sur Amiga / Atari ST par Eric Chahi. Révolutionnaire pour l’époque de par sa conception utilisant la rotoscopie, le gameplay extrêmement « rigide » rendait néanmoins sa difficulté à la limite du supportable (et c’est peut-être ce qui fait tout son charme)…(Re)mettez-vous dans la peau de cet ingénieur propulsé dans un monde alien après qu’un éclair ait frappé son accélérateur de particules et tentez de survivre aux hostilités et pièges locaux, aidé d’un simple pistolet laser et d’un « ami » inespéré. La version 2.0 ne change pas grand chose à l’expérience de jeu, si ce n’est le support de MESA de la librairie libNX, qui apporte l’accélération matérielle grâce à OpenGL. Pas sûr que l’utilisateur y voit une quelconque différence vu le peu de ressources nécessaires pour le faire tourner dans de bonnes conditions… Installation: Copier rawgl.nro dans le dossier /switch/rawgl/ Copier le dossier data contenu dans data.zip vers le dossier /switch/rawgl/ Les fichiers du jeu original sont également nécessaires : Amiga (Bank*) DOS (Bank*, memlist.bin) DOS démo (Demo*, memlist.bin) Edition 15ème anniversaire (Pak01.pak, Intro2004.wav, End2004.wav) Edition 20ème anniversaire (game/*) Windows 3.1 (Bank, *mid) 3DO (GameData/*) Macintosh (File*, *pict) Contrôles: Bouton Action Gauche Tourner ou aller à gauche Droite Tourner ou aller à droite Haut Sauter Bas S’abaisser A ou B Courir / Tirer – Entrer un code pour aller au niveau désiré + Pause Notes la version 3DO est également compatible. Remplacer les fichiers de la version DOS si vous le souhaitez. Les versions Anniversaires ne sont pas supportées par ce portage. Changelog: 2.0 Ajout du support de MESA 1.2: Correction de bugs graphiques 1.1: Mise à jour avec les dernières modifications Ajout de la détection de la langue 1.0: Première version publique ⇪ rawgl 2.0 / data.zip ⌂ Github / GBAtemp Nombre de vues : 1 Voir l’article complet
  15. Newserator

    ScummVM (2.12) se convertit (aussi) à OpenGL

    La valse des mises à jour continue de plus belle dans le monde merveilleux des homebrews sur Switch. En ce jour, un autre monument du développement (pas si) « amateur » (que ça), à savoir le portage de ScummVM par Cpasjuste, vient également d’être mis à jour pour tirer profit d’OpenGL, récemment inclus dans la librairie libnx. Le rendu vidéo est donc désormais accéléré matériellement, ce qui devrait rendre l’expérience de jeu encore plus agréable puisque plus de puissance sous le capot. Le développeur en a profité pour upgrader le moteur de scumm vers la dernière version officielle, ajoutant probablement son lot de nouveaux jeux supportés et/ou bugs existants corrigés. Nouveautés/Corrections : mise à jour SDL2 pour un rendu OpenGL ES2 (plus rapide). mise à jour vers la dernière version du git ScummVM (20-09-2018) Petit rappel pour ceux qui auraient hiberné ces 20 dernières années, scummVM est un moteur de jeu qui avait vocation à la base de permettre l’exécution des point and click Lucas Art des années 90 exploitant le moteur de jeu maison SCUMM (doù le nom) : Maniac Mansion, Day of the tentacle, The Dig, Monkey Island, Sam & Max, etc. .Au fil des ans, ce moteur s’est sacrément diversifié et supporte désormais une liste impressionnante de jeux (toujours orientés Point and click), parmi lesquels des grands classiques indémodables : les chevaliers de Baphomet, Myst, Gabriel Knight, Discworld, Beneath A Steel Sky, etc. N’hésitez pas à consulter le site officiel de ce formidable moteur de jeux, qui recueille tout le nécessaire pour son utilisation. Vous pourrez également y télécharger les jeux qui ont été cédés par les détenteurs originaux des droits (Beneath a Steel Sky, Flight of the Amazon Queen, Drascula: The Vampire Strikes Back, Lure of the Temptress, etc.) et mis à disposition du public. Pour les autres jeux, vous devrez ressortir les disquettes et CD originaux… ⇪ scummVM 2.12 ⌂ Github / GBAtemp Nombre de vues : 1 Voir l’article complet