Newserator

Newsbot
  • Compteur de contenus

    19 132
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutral

À propos de Newserator

  • Rang
    Vieille Branche

Visiteurs récents du profil

15 097 visualisations du profil
  1. Newserator

    Homebrew Lockpick, le dump de clés facilité

    Sorti depuis quelques jours, voici un petit utilitaire fort pratique qui mérite qu’on en parle (un peu tardivement). Il s’agit de Lockpick (une refonte de kezplez) développé par shchmue. Celui-ci a la particularité de pouvoir dumper l’intégralité des clés de la console, y compris celles du firmware 6.2.0, avec une rapidité et une facilité déconcertantes. En cadeau bonus, si vous le souhaitez, il peut également dumper les titlekeys de l’ensemble des jeux installés sur votre console (veuillez toutefois noter que ce processus nécessitera de crasher volontairement le sysmodule ES, il faudra donc bien penser à redémarrer la console avant de pouvoir relancer le moindre jeu ou homebrew). Principe : Pour obtenir l’ensemble des clés nécessaires à la manipulation des formats de fichiers propres à la Nintendo Switch, particulièrement pour les utiliser avec les outils qui le nécessitent, que ce soit hactool, hactoolnet/libhac, des managers de jeu, des convertisseurs xci -> nsp, ChoiDujour (PC), etc. Historique : Dans le processus de correction de kezplez plus tôt cette année, j’ai décidé de le réécrire entièrement avec l’aide de la communauté. C’est particulièrement optimisé et permet d’obtenir toutes les clés possibles en moins d’une seconde sur le firmware 6.2.0. Il peut également dumper les titlekeys ! Cela peut demander du temps, en fonction du nombre de jeux que vous avez installé. Veuillez noter que, pour l’instant, le sysmodule ES doit être intentionnellement crashé pour dumper les titlekeys, raison pour laquelle c’est optionnel – tout jeu lancé après cela plantera tant que vous ne redémarrerez pas la console. Utilisation : Utiliser Hekate pour dumper les clés TSEC et les fuses : Injecter le payload de hekate en utilisant TegraRCMSmash / TegraRCMGUI/ une puce / un injecteur Utiliser les boutons VOL et Power pour naviguer, choisir « Console info…« Choisir « Print fuse info« Appuyer sur Power pour sauver les fuses sur votre carte SD Choisir « Print TSEC keys« Appuyer sur Power pour sauver les clés TSEC sur votre carte SD Démarrer le Custom Firmware de votre choix Ouvrir Homebrew Menu Lancer Lockpick Utiliser le fichier prod.keys obtenu comme demandé, le renommer si nécessaire Vous pouvez également utiliser biskeydump et dumper sur votre SD toutes les clés de la génération précédente au firmware 6.2.0 – toutes les clés finissant par 05. Ceci dumpera l’ensemble des clés, peu importe sur quel firmware ça tourne. Notes : Pour obtenir les clés finissant par 00-06, vous devez avoir le firmware 6.2.0 installé. Toutes les autres versions dumperont les clés finissant par 00-05. Personne ne connait package1_key_06, c’est dérivé et effacé complètement avec le payload TSEC chiffré. Même s’il existe une façon de récupérer tsec_root_key de par la façon dont elle est utilisée, ceci n’est malheureusement pas possible pour la clé package1. Si, pour quelque raison que ce soit, vous dumpez les clés TSEC sur 6.2.0 sans les fuses (secure_boot_key), vous obtiendrez tout de même l’ensemble des clés, à part ce qui touche à package1 ou aux clés keyblob (sans SBK, vous ne pouvez pas déchiffrer les keyblobs et c’est là que les clés package1 sont stockées). Le nombre de clés maximum que l’on peut obtenir actuellement est de 120, mais aucune inquiétude à avoir à propos du chiffre exacte, la plupart ne sont pas utiles pour quoi que ce soit. Si certaines clés que vous souhaitez sont manquantes, dites-moi lesquelles. ChoiDujour se plaindra à propos de clés supplémentaires et échouera. Pour ce logiciel en particulier, veuillez lui fournir un fichier édité ne contenant que les clés suivantes : master_key_00 = XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX master_key_01 = XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX [… toutes les clés maître jusqu’à celle nécessaire au firmware que vous essayez d’installer] header_key = XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX aes_kek_generation_source = XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX aes_key_generation_source = XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX key_area_key_application_source = XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX key_area_key_ocean_source = XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX key_area_key_system_source = XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX package2_key_source = XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX ⇪ Lockpick (initial release) ⌂ GitHub / GBAtemp.net Nombre de vues : 1 Voir l’article complet
  2. Newserator

    Module KIP ldn_mitm 0.1.3

    spacemeowx2 propose une nouvelle version 0.1.3 de son génial module KIP qui, rappelons-le, ouvre les portes du jeu en ligne sur les Switch hackées, sans passer par les serveurs officiels ni payer la moindre « cotisation ». Celui-ci exploite le mode multijoueurs en réseau local présent dans bon nombre de jeux, en créant un tunneling par le biais de serveurs personnels permettant ainsi de rejoindre des parties de jeu « locales à distance ». Cette mise à jour corrige l’épineux problème de freeze lorsque l’on scannait les parties, il est donc plus que recommandé de le mettre à jour au plus vite. Pré-requis : Atmosphère 0.8.0+ ou ReiNX switch-lan-play (guide de démarrage) ldn_mitm Utilisation (Atmosphère) : Créer un sous-dossier « kips » dans le répertoire « atmosphere » (/atmosphere/kips/), Placer le fichier kip dans ce sous-dossier et démarrer avec « fusee primary.bin », Une fois démarré et dans un jeu, aller dans les options de jeu WIFI (si vous voyez un L dans les barres de réception WIFI, cela veut dire que le module ne s’est pas chargé et que vous devez redémarrer), (Optionnel) Utiliser le serveur Discord officiel « Switch-lan-play » pour créer des parties et trouver d’autres joueurs. Utilisation (ReiNX) : Placer le fichier kip dans le dossier /sysmodules/, Démarrer reinx et activer le module dans la boîte à outils de ReiNX (vous devriez désactiver fsmitm qui est connu pour poser problème), Redémarrer ReiNX, Une fois démarré et dans un jeu, aller dans les options de jeu WIFI (si vous voyez un L dans les barres de réception WIFI, cela veut dire que le module ne s’est pas chargé et que vous devez redémarrer), (Optionnel) Utiliser le serveur Discord officiel « Switch-lan-play » pour créer des parties et trouver d’autres joueurs. Vous pouvez trouver une liste des jeux testés ici. ATTENTION ! Veuillez noter que cela ne fonctionnera pas sur SXOS, puisqu’il ne supporte pas (encore) le chargement de kip personnalisés. Il est recommandé d’utiliser ldn_mitm et lan-play.exe depuis leurs dépôts officiels, les applications tierces et les homebrews ne sont pas supportés. Vous pouvez vérifier l’intégrité des données avec les signatures SHA1, publiées sur le github officiel : ce05da5f8377cb4a359a9b7fbee595ad76a9e3f7 ldn_mitm/ldn_mitm_v0.1.3.kip 792e13afd8041e478b5e6a3e51bcd80f50616e51 ldn_mitm/ldn_mitm_v0.1.3_ReiNX.kip ⇪ ldn_mitm 0.1.3 (Atmosphère) | ldn_mitm 0.1.3 (ReiNX) ⌂ GitHub / GBAtemp.net Nombre de vues : 1 Voir l’article complet
  3. Newserator

    LAN Play GUI 0.0.1

    Suite à l’arrivée récente du module ldn_mitm qui ouvre les portes du online (non officiel) à n’importe quelle Switch hackée (pour peu que le jeu dispose d’un mode multijoueurs en réseau local), Red1Reaper propose aujourd’hui son logiciel « LAN Play GUI » (Win32/Win64/Linux) qui permet de recenser les serveurs de jeux, de les gérer (ajout/suppression), de voir le nombre de joueurs et bien évidemment, de lancer une session Lan-Play rapidement et facilement, sans aucune ligne de commande rébarbative. Il devrait ainsi devenir le compagnon idéal de toute Switch privée des serveurs officiels de Nintendo. Le développeur indique que quelques bugs graphiques subsistent, mais que le logiciel est pleinement fonctionnel en l’état. Une version OSX serait par ailleurs possible s’il trouve quelques âmes charitables prêts à l’aider à tester… ⇪ LAN-Play GUI 0.0.1 (Win32) | LAN-Play GUI 0.0.1 (Win64) | LAN-Play GUI 0.0.1 (Linux) ⌂ GitHub / GBAtemp.net Nombre de vues : 0 Voir l’article complet
  4. À la sortie du Custom Firmware dans sa gamme « 0.8.x » par la team ReSwitched, tumGER avait mis à notre disposition les patches signatures « Kosmos » nécessaires à l’exécution de code non signé sous la forme de fichiers NSP (homebrews, backups). Il propose donc aujourd’hui une nouvelle mise à jour pour accompagner l’arrivée d’Atmosphère 0.8.2. Il s’agit cette fois-ci de la release 11.5 « What A Fool Believes » qui améliore la compatibilité avec le firmware officiel 6.2.0 sous Hekate : taux de réussite de 100%, support du moniteur de sécurité et du nouveau « Exosphere », support du boot en 6.2.0 avec moins de 8 efuses. De nouvelles options font leur apparition, comme l’affichage des clés TSEC et des outils pour le dump pkg1/2. Le souci de HDCP sous Youtube est également corrigé et on notera enfin que Atmosphère et ldn_mitm (plugin pour le jeu online en passant par le lan-play) ont été mis à jour. Bref, une mise à jour indispensable pour profiter complètement du Custom Firmware Atmosphère. À télécharger et installer sans plus attendre. Hekate Support complet du firmware 6.2.0. Merci à @nwert, @balika011 et bien évidemment, @CTCaer ! taux de réussite de 100% support de « Secure Monitor » et du nouveau « Exosphere » support du démarrage en 6.2.0 avec moins de 8 efuses Ajout du support de l’affichage des clés TSEC et des outils pour dumper pkg1/2 Correction du souci HDPC sur Youtube. Merci @hexkyz pour avoir pris le temps de chercher. Tous les gestionnaires de fichiers ignorent désormais les fichiers cachés et les noms commençant par un point Ajout de l’option d’extinction silencieuse « silent option to Auto HOS power off ». Vous pouvez choisir si le logo est affiché ou non. Refonte du monolithique main.c en petites sections groupées plus simples. hos.c a également été révisé. Nombreuses corrections de bugs General Suppression de fusee une fis de plus – Vous pensiez vraiment qu’on n’avait rien d’autre pour vous, les gars ;^) Mise à jour d’Atmosphère Mise à jour de ldn_mitm et plus important : Amélioration de la stabilité du système pour perfectionner l’expérience utilisateur. ⇪ Kosmos « What A Fool Believes » 11.5 ⌂ GitHub Nombre de vues : 1 Voir l’article complet
  5. Newserator

    Custom Firmware Atmosphère 0.8.2

    La team Reswitched n’en finit pas de fignoler son excellent Custom Firmware « Atmosphère », qui reste la base de tout hack sur Switch, en proposant des mises à jour à un rythme régulier et plutôt soutenu. Cette nouvelle version 0.8.2 est principalement dédiée à la correction de bugs, notamment pour améliorer la stabilité de l’ensemble et résoudre des problèmes affectant certains utilisateurs. Ainsi, pour éviter le message d’erreur « Ky Dérivation Failed! » au démarrage, le timing pour autoriser l’accès TSEC a été modifié et plusieurs ajustements spécifiques au firmware 6.2.0 ont été opérés. Parmi les autres corrections, le mode debug a été révisé pour éradiquer le bug affectant la mise en veille et les modules seront désormais pleinement fonctionnels sur firmware 1.0.0. Attention : le payload fusee-primary a été mis à jour en conséquence. Veillez à bien utiliser la dernière version avec votre méthode d’injection préférée. Nouveautés / Corrections : 0.8.2 is Atmosphère’s ninth official release. fusee-primary was last updated in: 0.8.2. The following was changed since the last release: A number of bugs were fixed causing users to sometimes see Key Derivation Failed!. KFUSE clock enable timings have been adjusted to allow time to stabilize before TSEC is granted access. A race condition was fixed that could cause wrong key data to be used on 6.2.0 The TSEC firmware is now retried on failure, fixing a failure affecting ~1/50 boots on 6.2.0. A bug was fixed causing some modules to not work on firmware 1.0.0. A bug was fixed causing sleep mode to not work with debugmode enabled. As a result, debugmode is now enabled in the default BCT.ini. General system stability improvements to enhance the user’s experience. For information on the featureset supported by 0.8.0, please see the official release notes. ⇪ Atmosphère 0.8.2 / fusee-primary.bin (0.8.2) ⌂ Sujet officiel / GitHub Nombre de vues : 3 Voir l’article complet
  6. Suite à la sortie de la version 0.8.0/0.8.1 du Custom Firmware Atmosphère, tumGER en a profité pour mettre à jour les patches ES nécessaires à l’exécution des NSP non signés (que ce soit pour du backup ou du homebrew). De nom de code « Expedition », ces patches « Kosmos » ajoutent par la même occasion de nombreuses fonctionnalités, parmi lesquelles une surcouche réseau pour profiter d’un online hors des serveurs Nintendo pour les jeux supportant le LAN play (Mario Kart, Smash Bros., etc.). Nouveautés / Corrections : Ceci est basé sur la version 0.8.1 d’Atmosphère Avant de commencer, je souhaiterai remercier tous nos patreons. Grâce à vous, nous pouvons améliorer sdsetup considérablement maintenant ! – Merci également aux 800 étoiles, 200000 téléchargements et 2750 membres sur Discord. Nous ne nous attendions pas à tant de support ! Maintenant que c’est dit, débutons : Ajout du support du firmware 6.2 Cette pré-version utilise fusée pour 6.2 d’Atmosphère comme solution temporaire Elle inclut les patches signature, mode veille et tout ce qui est proposé par tous les firmwares auparavant ! Ajout de ldn_mitm (comme demandé dans #142) Ceci permet le online ad-hoc/ lan play pour les jeux tels que Smash ou Mario Kart 8 ! Comme de plus en plus de personnes sont bannies chaque jour, cette fonction était de plus en plus demandée et après quelques temps pour demander la permission, nous vous servons ! Après des tonnes de logos de boot pour Kosmos qui nous ont été envoyés, nous avons décidé de choisir notre nouveau logo pour le projet. Merci principalement au travail de bernv3. Vous pouvez consulter tous ces logos formidables sur notre Discord ! Ajout de l’erreur fatale d’Atmosphère Mise à jour de Homebrew Menu Mise à jour d’Atmosphère et le plus important : Amélioration de la stabilité du système pour perfectionner l’expérience utilisateur. S’agissant d’une pré-version (pour contenter les plus impatients ?), il se peut qu tout ne soit pas 100% stable ou fonctionnel, mais tout semble indiquer que ça tourne à merveille. ⇪ Kosmos « Expedition » 11.1 (pré-version) ⌂ GitHub Nombre de vues : 1 Voir l’article complet
  7. Newserator

    UAE4ALL2 1.80

    rsn8887 vient de mettre à jour son excellent portage de l’émulateur Amiga UAE4ALL, disponible sur Nintendo Switch et PS Vita. Pas énormément de nouveautés à se mettre sous la dent, mais quelques correctifs intéressants au niveau de la gestion du clavier pour améliorer la compatibilité (Celtic Legends). La switch profite également d’une optimisation au niveau du changement entre les modes simple et double joy-con. Nouveautés / Corrections (v1.80) : amélioration de la saisie au clavier (corrige Celtic Legends) sur Switch, amélioration du changement entre les modes simple et double joy-con Utilisation : * Téléchargez et décompressez l’archive `uae4all2_switch.zip` * Copiez le dossier `uae4all2` ainsi obtenu dans `/switch/` sur votre carte SD, en vous assurant que le flag « Archive » n’est pas coché. * Vous devriez avoir un exécutable `/switch/uae4all2/uae4all2.nro` et le dossier `/switch/uae4all2/data/` avec les icônes du clavier et d’autres fichiers sur votre carte SD. * Procurez-vous les fichiers BIOS `kick13.rom` (taille : 262,144 octets), `kick20.rom` (taille : 524,288 octets) et `kick31.rom` (taile : 524,288 octets), à copier dans le dossier `/switch/uae4all2/kickstarts/` de votre carte SD. * Utilisez à votre convenance Homebrew Launcher ou Homebrew Loader pour démarrer Uaeall2 Fonctionnalités : – Emulation pleine vitesse de la plupart des jeux Amiga sans frameskip – Large clavier complet virtuel avec position et transparence ajustables – 3 schémas de contrôle paramétrables : configurez les touches de la console pour n’importe quel bouton de joystick ou touche d’Amiga – Contrôle analogique de la souris : contrôlez la souris avec un stick analogique à la sensibilité ajustable – Autofire paramétrable : chaque bouton de la console peut être configuré en autofire avec un taux de répétition ajustable – Sauvegardes d’état – Paramètres additionnels d’emulation : les collisions sprite-sprite peuvent être activées, les options de blitter peuvent être modifiées – Séparation stéréo ajustable – Un bouton peut être affecté pour ralentir la souris dans les contrôles personnalisés. Quand les contrôles personnalisés sont activés et que le bouton est maintenu, la vitesse du curseur de souris est largement réduite. C’est particulièrement utile pour positionner précisément le curseur. – Touches rémanentes de modification du clavier virtuel : permet de réaliser facilement des combinaisons clavier telles que CTRL-C – Contrôles du pointeur de type Touchpad – Support du chargement de fichiers depuis les partitions ux0: ou uma0: – Support de l’adaptateur joystick sur port parallèle pour les jeux multijoueurs jusqu’à 4 joystikes. – Slot de sauvegarde automatique additionnel nommé « auto », pour un chargement automatique d’état – Sur Switch, pas de support des shaders pour le moment. Mais la résolution de la console est parfaite pour utiliser un scaling de type Integer avec un facteur > 2x. Le filtrage peut être défini sur « Bilinear » ou « None ». Contrôles : Général —– Select = Ouvrir le menu Start = Ouvrir le clavier virtuel R+Start+Dpad haut/bas = Déplacer l’écran en haut/en bas R+Start+Dpad gauche/droite = Changer le mode d’écran (pour zoomer dans les jeux avec bordures) Stick analogique droit = Souris analogique (possibilité de swapper sur le stick gauche dans le menu) Stick analogique Gauche = Directions du joystick Amiga Dpad = Directions du joystick Amiga Contrôles personnalisés désactivés —– Bouton L = bouton droit de la souris Bouton R = bouton gauche de la souris (ci-dessous les contrôles pré-définis 1 (défaut) / 2 / 3 / 4) Y = Autofire (défaut) / Tir / Autofire / Tir B = Tir (défaut) / Autofire / Haut (Sauter) / Haut (Sauter) X = Espace (défaut) / Espace / Tir / Autofire A = Tir secondaire (utilisé par quelques jeux) R+Y = Ctrl R+A = Alt gauche R+B = Aide L+Y = Souris gauche L+A = Souris droite R+Dpad = croix de direction Contrôles personnalisés activés —– L+Start = Basculer entre les contrôles pré-définis 1, 2 et 3 Contrôles du clavier virtuel —– Start = Basculer le clavier virtuel Stick analogique droit (haut/bas) = Déplacer le clavier virtuel vers le haut / bas Stick analogique droit (gauche/droite) = Changer la transparence du clavier virtuel B = Presser la touche sélectionnée Y = Retour X = Basculer la touche Shift A = Désactiver toutes les touches rémanentes (ctrl, alt, amiga et shift) Contrôles tactiles —– Appui court simple = clic gauche de la souris Appui court simple tout en maintenant un second doigt appuyé = clic droit de la souris Glisser à un seul doigt = bouger le curseur de la souris, la distance parcourue par le pointeur dépend du paramètre de vitesse de la souris Glisser à deux doigts = drag’n’drop (le bouton gauche de la souris est maintenu) Glisser à trois doigts = drag’n’drop (le bouton droit de la souris est maintenu) ⇪ UAE4ALL2 1.80 ⌂ GitHub / GBAtemp.net Nombre de vues : 0 Voir l’article complet
  8. Newserator

    Atmosphère 0.8.1 (hotfix)

    Même les meilleurs hackers font des erreurs (ils restent humains, après tout)…La team Reswitched publie en urgence une version corrigée de son Custom Firmware Atmosphère, afin d’éradiquer un bug affectant la protection AutoRCM récemment implémentée. Pour rappel, il s’agit d’un moyen de protéger la console contre un écrasement du mode AutoRCM lorsqu’un nouveau firmware est installé. Il semblerait que, sous certaines conditions, cette protection soit inefficace pour assurer sa fonction. Voilà qui est rapidement corrigé, vous êtes donc invités à mettre à jour au plus vite pour profiter des dernières avancées du hack. Le payload fusee-primary profite également d’un petit dépoussiérage, veillez donc à bien utiliser la dernière version lorsque vous l’injecterez avec la méthode de votre choix. Notons qu’ils en ont profité pour ajouter quelques fonctions sympathiques (aucun repos pour les braves !), notamment le support du patch nogc (merci rajkosto), du debug mode, et enfin la possibilité de rebooter, depuis un homebrew en mode userland, en RCM ! Pour ce dernier point, le changelog ne précise pas s’il faut avoir installé AutoRCM pour en profiter…si tel n’est pas le cas, ça ôterait une sacrée épine du pied à l’utilisation du hack…un reboot automatique en RCM suite à un plantage serait du pain béni : et c’est à priori ce qu’il est possible de faire, avec le bouton Volume, après un crash. Reste à voir si ce redémarrage RCM permettrait un hypothétique chargement automatique d’un payload…sans dongle…wait and see… Nouveautés / Corrections : 0.8.1 is Atmosphère’s eighth official release. fusee-primary was last updated in: 0.8.1. The following was changed since the last release: A bug was fixed causing users to see Failed to enable SMMU! if fusee had previously rebooted. This message will still occur sporadically if fusee is not launched from coldboot, but it can never happen twice in a row. A race condition was fixed in Atmosphere bis_protect functionality that could cause NS to be able to overwrite BCT public keys. This sometimes broke AutoRCM protection, the current fix has been tested on hardware and verified to work. Support was added for enabling debugmode based on the exosphere section of BCT.ini: Setting debugmode = 1 will cause exosphere to tell the kernel that debugmode is active. Setting debugmode_user = 1 will cause exosphere to tell userland that debugmode is active. These are completely independent of one another, allowing fine control of system behavior. Support was added for nogc functionality; thanks to @rajkosto for the patches. By default, nogc patches will automatically apply if the user is booting into 4.0.0+ with fuses from <= 3.0.2. Users can override this functionality via the nogc entry in the stratosphere section of BCT.ini: Setting nogc = 1 will force enable nogc patches. Setting nogc = 0 will force disable nogc patches. If patches are enabled but not found for the booting system, a fatal error will be thrown. This should prevent running FS without nogc patches after updating to an unsupported system version. An extension was added to exosphere allowing userland applications to cause the system to reboot into RCM: This is done by calling smcSetConfig(id=65001, value=<nonzero>); user homebrew can use splSetConfig for this. On fatal error, the user can now choose to perform a standard reboot via the power button, or a reboot into RCM via either volume button. A custom message was added to fatal for when an Atmosphère API version mismatch is detected (2495-1623). General system stability improvements to enhance the user’s experience. For information on the featureset supported by 0.8.0, please see the official release notes. ⇪ Atmosphère 0.8.1 / fusee-primary.bin (0.8.1) ⌂ Sujet officiel / GitHub Nombre de vues : 1 Voir l’article complet
  9. Avec le firmware 6.2.0, Nintendo avait profondément modifié les algorithmes de génération des clés, rendant dès lors le hack caduque…mais c’était sans compter sur la team ReSwitched, qui, par le biais de SciresM, propose aujourd’hui une nouvelle version de son excellent Custom Firmware « Atmosphère ». Et vous l’aurez compris, les nouvelles protections mises en place ont été totalement détricotées, le firmware 6.2.0 est donc désormais pleinement supporté ! Parmi les autres nouveautés, on notera également de nouveaux garde-fous qui devraient rendre les utilisateurs plus sereins, puisque certaines zones-mémoire de la NAND (Boot0, partitions BIS) sont par défaut en lecture seule, tandis que d’autres sont carrément interdites (Cal0) pour les homebrews exécutés en mode userland. Néanmoins, la team indique qu’un homebrew malicieux pourra toujours outrepasser ces protections basiques (ce n’est qu’une question de développer le nécessaire pour bypasser ces quelques verrous rudimentaires, il ne fait aucun doute que ça n’arrêtera pas les mauvaise intentions de certains). Cette nouvelle version est accompagnée également d’une mise à jour du payoad fusee-primary, attention donc à bien utiliser la dernière version en date au moment de l’injecter en mode RCM avec la méthode de votre choix. Nouveautés / Corrections : fusee-primary was last updated in: 0.8.0. The following was changed since the last release: A custom fatal system module was added. This re-implements and extends Nintendo’s fatal module, with the following features: Atmosphère’s fatal does not create error reports. Atmosphère’s fatal draws a custom error screen, showing registers and a backtrace. Atmosphère’s fatal attempts to gather debugging info for all crashes, and not just ones that include info. Atmosphère’s fatal will attempt saving reports to the SD, if a crash report was not generated by creport. Title flag handling was changed to prevent folder clutter. Instead of living in atmosphere/titles/<tid>/%s.flag, flags are now located in atmosphere/titles/<tid>/flags/%s.flag The old format will continue to be supported for some time, but is deprecated. Flags can now be applied to HBL by placing them at atmosphere/flags/hbl_%s.flag. Changes were made to the mitm API, greatly improving caller semantics. sm now informs mitm services of a new session’s process id, enabling custom handling based on title id/process id. smhax is no longer enabled, because it is no longer needed and breaks significant functionality. Users with updated HBL/homebrew should see no observable differences due to this change. Functionality was added implementing basic protections for NAND from userland homebrew: BOOT0 now has write protection for the BCT public key and keyblob regions. The ns sysmodule is no longer allowed to write the BCT public keys; all other processes can. This should prevent system updates from removing AutoRCM. No processes should be allowed to write to the keyblob region. By default, BIS partitions other than BOOT0 are now read-only, and CAL0 is neither readable nor writable. Adding a bis_write flag for a title will allow it to write to BIS. Adding a cal_read flag for a title will allow it to read CAL0. An automatic backup is now made of CAL0 on boot. fs.mitm maintains a file handle to this backup, so userland software cannot read it. To facilitate this, fs.mitm now mitms all sessions for non-system modules; content overriding has been made separate from service interception. Please note: these protections are basic, and sufficiently malicious homebrew can defeat them. Please be careful to only run homebrew software from sources that you trust. A bug involving HDCP titles crashing on newer firmwares was fixed. Support was added for system version 6.2.0; our thanks to @motezazer for his invaluable help. By default, new keys will automatically be derived without user input. Support is also present for loading new keys from atmosphere/prod.keys or atmosphere/dev.keys General system stability improvements to enhance the user’s experience. Un grand Bravo à la team Reswitched et à motezazer qui a apporté une grande aide pour supporter le firmware 6.2.0. Maintenant que tout le travail pour déplomber les protections a été fait (gratuitement) par les gentils hackers bénévoles, il ne fait aucun doute que la team Xecuter va annoncer en grandes pompes avoir trouvé toute seule, comme une grande, le nécessaire pour sa solution payante…la guerre de com’ va pouvoir reprendre de plus belle, sortez le pop-corn ! ⇪ Atmosphère 0.8.0 / fusee-primary.bin (0.8.0) ⌂ Sujet officiel / GitHub Nombre de vues : 2 Voir l’article complet
  10. Newserator

    Switch Homebrew Menu 3.0.1

    yellows8 met aujourd’hui à disposition du public une nouvelle version 3.0.1 du fameux launcher qui ravit l’ensemble des fans de productions « amateur », je parle bien évidemment de Homebrew Menu. Celle-ci a subi un petit dépoussiérage plus que bienvenu pour supprimer quelques vilains bugs présents dans la version 3.0.0, notamment au niveau du tactile qui s’avérait plus que capricieux, il faut bien l’avouer. Et comme le tout a été compilé avec la dernière version de libnx (1.6.0), on fait d’une pierre deux coups, en profitant ainsi des avancées de devkitpro (même si les changements ne sont pas forcément visibles lorsqu’il s’agit de librairies de développement). Nouveautés / Corrections : Désactivation du balayage horizontal des contrôles tactiles quand ils entrent en conflit avec le listing des applications. Correction de la gestion des répertoires racine, corrigeant ainsi le support des répertoires racine en 1.0.0. Compilé avec la version stable 1.6.0 de libnx. Améliorations diverses pour la stabilité du système et autres ajustements mineurs pour perfectionner l’expérience utilisateur. ⇪ nx-hbmenu 3.0.1 ⌂ GitHub Nombre de vues : 1 Voir l’article complet
  11. Mats continue de fournir des mises à jour régulières de son portage de Xash3D, réécriture open-source du moteur Golden Source de Valve. Jusqu’à présent, seul Half Life était officiellement supporté, mais cette époque est révolue. Trois binaires sont désormais proposés, chacun étant assigné à un jeu en particulier. Vous pourrez donc profiter pleinement de Half Life bien évidemment (« half-life-xash3d.nro« ), mais également de Blue Shift (« half-life-blue-shift-xash3d.nro« ) et Opposing Force (« half-life-opposing-force-xash3d.nro« ). Attention cependant, le développeur précise qu’il faut impérativement placer les binaires non modifiés (pas de renommage) directement dans le dossier /Switch, sans quoi des plantages pourraient survenir lorsque vous quittez le logiciel. Nouveautés / Corrections (0.3.0) : Les portages de Blue Shift / Opposing Force ont été officiellement ajoutés au système de compilation Le menu personnalisé ne devrait plus planter, mais ne fonctionnera que si les NRO sont placés dans le répertoire /Switch sans être renommés. Information Xash3D est un moteur Gold Source réécrit de zéro. Il est compatible avec la plupart des jeux Gold Source et des mods, et devrait être en mesure de faire tourner quasiment tous les mods solo de Half Life sans accroc. La partie multijoueurs n’est pas encore terminée, les mods multi devraient fonctionner sans problème, mais gardez à l’esprit que certaines fonctionnalités risquent de ne pas fonctionner du tout, ou du moins pas comme ils les feraient sur le moteur original. Installation Placer le fichier nro dans le dossier /switch Récupérer une copie de Half Life contenant le dossier valve Créer un répertoire « xash3d » à la racine de votre carte SD et y copier le dossier valve Télécharger le fichier extras.pak depuis copier-le dans le dossier valve pour les éléments des menus Assurez-vous que le dossier « valve » que vous copiez est « propre » et ne contient pas de fichiers de configuration existants, qui pourraient provoquer des problèmes graphiques. Note Le support des extensions Blue Shift et Opposing Force a été ajouté depuis la version 0.3.0. Ce portage souffre actuellement de longues pauses aux chargements inter-niveau et aux sauvegardes, du fait de la lenteur sur les opérations de fichiers. Vous pouvez réduire ces longues pauses en désactivant la sauvegarde automatique : Ouvrez le fichier « config.cfg » et ajoutez ‘sv_autosave 0’. Vous devrez vous souvenir de sauvegarder manuellement, mais vous n’aurez plus de pauses à cause de la sauvegarde automatique, améliorant de fait l’expérience utilisateur. ⇪ Xash3D 0.3.0 / Extras.pak ⌂ GitHub / GBAtemp.net Nombre de vues : 1 Voir l’article complet
  12. Newserator

    Xash3D passe à la version 0.2.0 [MAJ : 0.2.1]

    Ça vient tout juste de sortir du four ! Mats propose aujourd’hui une mise à jour de son portage Nintendo Switch de Xash3D (réécriture open-source du moteur de jeu de Half Life). Celle-ci corrige certains petits soucis de la première version publique, notamment le très embêtant bug lié à l’horodatage des fichiers qui empêche le bon fonctionnement des sauvegardes automatiques. Par ailleurs, le buffer dédié à cette tâche a été revu à la hausse, ce qui devrait réduire le temps d’attente lors de l’écriture de la sauvegarde. Seule ombre au tableau, les plantages en quittant ce homebrew ne sont pas encore totalement résolus… Une mise à jour 0.2.1 a rapidement suivi, pour tenter de corriger le plantage en sortant de xash3D pour retourner au loader de homebrews (mais il semblerait que ça ne corrige pas tous les plantages). Nouveautés / Corrections (v0.2.1) : il ne devrait plus y avoir de plantage quand on quitte le logiciel pour retourner à hbmenu Nouveautés / Corrections (v0.2.0) : L’horodatage des sauvegardes est désormais enregistré dans un fichier propre pour contourner les limitations de la librairie libnx jusqu’à ce qu’elle intègre cette fonction (Désormais, quand vous mourrez, vous repartirez du dernier point de sauvegarde plutôt que tout recommencer depuis le début) Augmentation du buffer dédié aux copies de fichier, ce qui devrait améliorer la vitesse des sauvegardes Correction des captures d’écran bugguées des sauvegardes à cause du système de résolution dynamique Nouvelles tentatives de correction des plantages (hbmenu continue à planter quand vous quitter l’interface principale, c’est encore en cours de correction) Ajout d’une icône fonctionnelle Information Xash3D est un moteur Gold Source réécrit de zéro. Il est compatible avec la plupart des jeux Gold Source et des mods, et devrait être en mesure de faire tourner quasiment tous les mods solo de Half Life sans accroc. La partie multijoueurs n’est pas encore terminée, les mods multi devraient fonctionner sans problème, mais gardez à l’esprit que certaines fonctionnalités risquent de ne pas fonctionner du tout, ou du moins pas comme ils les feraient sur le moteur original. Installation Placer le fichier nro dans le dossier /switch Récupérer une copie de Half Life contenant le dossier valve Créer un répertoire « xash3d » à la racine de votre carte SD et y copier le dossier valve Télécharger le fichier extras.pak depuis copier-le dans le dossier valve pour les éléments des menus Assurez-vous que le dossier « valve » que vous copiez est « propre » et ne contient pas de fichiers de configuration existants, qui pourraient provoquer des problèmes graphiques. Note Pour le moment, même si Blue Shift et Opposing Force démarrent, ils ne pourront pas être joués en totalité du fait des entités personnalisées manquantes propres à ces jeux. Ce portage souffre actuellement de longues pauses aux chargements inter-niveau et aux sauvegardes, du fait de la lenteur sur les opérations de fichiers. Vous pouvez réduire ces longues pauses en désactivant la sauvegarde automatique : Ouvrez le fichier "config.cfg" et ajoutez 'sv_autosave 0'. Vous devrez vous souvenir de sauvegarder manuellement, mais vous n'aurez plus de pauses à cause de la sauvegarde automatique, améliorant de fait l'expérience utilisateur. ⇪ Xash3D 0.2.1 / Extras.pak ⌂ GitHub / GBAtemp.net Nombre de vues : 1 Voir l’article complet
  13. rsn8887 met aujourd’hui à jour son portage de l’émulateur Amiga UAE4ALL sur Nintendo Switch. Parmi les changements, on notera la résolution des problèmes de plantage lorsque la vitesse de la disquette était > 1x, la possibilité d’afficher les noms longs dans l’explorateur et la correction de petits défauts au niveau de l’interface. Par ailleurs, un petit coup de dépoussiérage a été effectué dans les sources afin de supprimer des données inutiles, héritage du passé de l’émulateur. Une fois de plus, une mise à jour (1.76) a rapidement suivi... Nouveautés / Corrections ( v 1.77) : augmentation du nombre maximum de fichiers par dossier de 3072 à 10240 en mode Joy-con seul, SL/SR agit comme L/R aussi dans le menu en mode Joy-con seul, désactivation des boutons L/R/ZL/ZR dans le menu Nouveautés / Corrections ( v 1.76) : ajout d'une option joy-con séparés pour le multijoueurs jusqu'à 4 joycons ajout de la navigation au stick analogique dans les menus correction des lenteurs de navigation dans le menu des sauvegardes d'état Nouveautés / Corrections ( v 1.75) : correction du plantage lors du démarrage d’une disquette si sa vitesse était >1x correction d’incohérences dans la navigation des menus activation de l’affichage des noms longs dans l’explorateur de fichiers (maintenir X pour les afficher) correction du problème qui empêchait de choisir un chemin de HD tant que l’option « Boot HD » était désactivée suppression d’anciens codes et fichiers de données qui ne sont plus nécessaires Utilisation : * Téléchargez et décompressez l’archive `uae4all2_switch.zip` * Copiez le dossier `uae4all2` ainsi obtenu dans `/switch/` sur votre carte SD, en vous assurant que le flag « Archive » n’est pas coché. * Vous devriez avoir un exécutable `/switch/uae4all2/uae4all2.nro` et le dossier `/switch/uae4all2/data/` avec les icônes du clavier et d’autres fichiers sur votre carte SD. * Procurez-vous les fichiers BIOS `kick13.rom` (taille : 262,144 octets), `kick20.rom` (taille : 524,288 octets) et `kick31.rom` (taile : 524,288 octets), à copier dans le dossier `/switch/uae4all2/kickstarts/` de votre carte SD. * Utilisez à votre convenance Homebrew Launcher ou Homebrew Loader pour démarrer Uaeall2 Fonctionnalités : – Emulation pleine vitesse de la plupart des jeux Amiga sans frameskip – Large clavier complet virtuel avec position et transparence ajustables – 3 schémas de contrôle paramétrables : configurez les touches de la console pour n’importe quel bouton de joystick ou touche d’Amiga – Contrôle analogique de la souris : contrôlez la souris avec un stick analogique à la sensibilité ajustable – Autofire paramétrable : chaque bouton de la console peut être configuré en autofire avec un taux de répétition ajustable – Sauvegardes d’état – Paramètres additionnels d’emulation : les collisions sprite-sprite peuvent être activées, les options de blitter peuvent être modifiées – Séparation stéréo ajustable – Un bouton peut être affecté pour ralentir la souris dans les contrôles personnalisés. Quand les contrôles personnalisés sont activés et que le bouton est maintenu, la vitesse du curseur de souris est largement réduite. C’est particulièrement utile pour positionner précisément le curseur. – Touches rémanentes de modification du clavier virtuel : permet de réaliser facilement des combinaisons clavier telles que CTRL-C – Contrôles du pointeur de type Touchpad – Support du chargement de fichiers depuis les partitions ux0: ou uma0: – Support de l’adaptateur joystick sur port parallèle pour les jeux multijoueurs jusqu’à 4 joystikes. – Slot de sauvegarde automatique additionnel nommé « auto », pour un chargement automatique d’état – Sur Switch, pas de support des shaders pour le moment. Mais la résolution de la console est parfaite pour utiliser un scaling de type Integer avec un facteur > 2x. Le filtrage peut être défini sur « Bilinear » ou « None ». Contrôles : Général —– Select = Ouvrir le menu Start = Ouvrir le clavier virtuel R+Start+Dpad haut/bas = Déplacer l’écran en haut/en bas R+Start+Dpad gauche/droite = Changer le mode d’écran (pour zoomer dans les jeux avec bordures) Stick analogique droit = Souris analogique (possibilité de swapper sur le stick gauche dans le menu) Stick analogique Gauche = Directions du joystick Amiga Dpad = Directions du joystick Amiga Contrôles personnalisés désactivés —– Bouton L = bouton droit de la souris Bouton R = bouton gauche de la souris (ci-dessous les contrôles pré-définis 1 (défaut) / 2 / 3 / 4) Y = Autofire (défaut) / Tir / Autofire / Tir B = Tir (défaut) / Autofire / Haut (Sauter) / Haut (Sauter) X = Espace (défaut) / Espace / Tir / Autofire A = Tir secondaire (utilisé par quelques jeux) R+Y = Ctrl R+A = Alt gauche R+B = Aide L+Y = Souris gauche L+A = Souris droite R+Dpad = croix de direction Contrôles personnalisés activés —– L+Start = Basculer entre les contrôles pré-définis 1, 2 et 3 Contrôles du clavier virtuel —– Start = Basculer le clavier virtuel Stick analogique droit (haut/bas) = Déplacer le clavier virtuel vers le haut / bas Stick analogique droit (gauche/droite) = Changer la transparence du clavier virtuel B = Presser la touche sélectionnée Y = Retour X = Basculer la touche Shift A = Désactiver toutes les touches rémanentes (ctrl, alt, amiga et shift) Contrôles tactiles —– Appui court simple = clic gauche de la souris Appui court simple tout en maintenant un second doigt appuyé = clic droit de la souris Glisser à un seul doigt = bouger le curseur de la souris, la distance parcourue par le pointeur dépend du paramètre de vitesse de la souris Glisser à deux doigts = drag’n’drop (le bouton gauche de la souris est maintenu) Glisser à trois doigts = drag’n’drop (le bouton droit de la souris est maintenu) ⇪ UAE4ALL2 1.77 ⌂ GitHub / GBAtemp.net Nombre de vues : 3 Voir l’article complet
  14. Newserator

    Custom Firmware Atmosphère 0.7.5

    La Team ReSwitched peaufine encore et toujours son Custom Firmware Atmosphère. Cette fois-ci, c’est au niveau du temps de démarrage, particulièrement long par rapport à ReiNX/RajNX il faut bien l’avouer, que de gros efforts ont été consentis. Ainsi, la séquence de boot devrait être de 2 à 4 fois plus rapide désormais, ce qui ne sera pas du luxe. L’autre nouveauté concerne plutôt les développeurs, avec des rapports de plantage (creport) plus précis (détection de la région notamment), ce qui devrait aider à déboguer les applications amateurs. Nouveautés / Corrections (rev 0.7.5) : Entraînement DRAM ajouté à fusee-secondary, grâce à @hexkyz. cela améliore grandement la vitesse d’accès à la mémoire durant le démarrage, se résultant par un temps de démarrage entre 200 et 400% plus rapide. Amélioration de la détection du code région pour creport. Au lieu de vérifier la présence d’un code région dans un seul des processus de plantage PC/LR, creport vérifie désormais toutes les adresses dans le journal de la pile. Ceci est aussi fait pour chaque processus. Ceci correspond aux améliorations ajoutées par Nintendo dans le creport officiel du firmware 6.1.0. L’heuristique du code de détection de la région a été encore amélioré en vérifiant si l’adresse pointe vers des .rodata ou .rwdata, au lieu de simple .text. Cela veut dire que si plantage apparaît dans un code région d’un NRO chargé (ou autre déconnecté), creport va être capable de détecter tous les codes région actifs, et pas seulement celui-ci. Amélioration de la stabilité du système pour perfectionner l’expérience utilisateur. ⇪ Atmosphère 0.7.5 / fusee-primary.bin (0.7.0) ⌂ Sujet officiel / GitHub Nombre de vues : 3 Voir l’article complet
  15. Newserator

    Custom Firmware Atmosphère 0.7.4

    La Team ReSwitched continue le développement de son fameux Custom Firmware « Atmosphère », qui est, rappelons-le, la base de tout hack, peu importe votre outil préféré (ReiNX, RajNX, etc.). Les changements de la précédente version étaient si anecdotiques qu’elle en était tout à fait dispensable, mais cette fois-ci, il y a du lourd à se mettre sous la dent, quand bien même ça touche principalement le moteur interne. Pour l’utilisateur lambda, ce qui se passe sous le capot ne l’intéresse pas forcément, mais ça améliore très sensiblement les performances (démarrage et comportement) et ça, on en redemande ! Au menu du jour, nous avons donc en entrée un module libstratosphere entièrement réécrit et isolé du reste de la bande pour assurer un gain de performance, de précision et de stabilité notable, tout en autorisant son incrustation aisée dans les projets amateurs. En plat de résistance, une extension du loader actuel améliore les redirections de contenus (laissant augurer de bien belles choses pour les hacks de jeux de type : traductions, modifications, améliorations, etc.). En dessert, le module fs.mitm a subi une petite cure de jouvence sur les fonctions de mise en cache et de redirections RomFS. Saupoudrez le tout de corrections de bugs divers et variés, et vous obtenez un millésime 0.7.4 très sympathique ! Modifications / Corrections : libstratosphere a été complètement repensé/réécrit, isolé et séparé dans son propre sous-module. Même si ça reste un changement invisible pour l’utilisateur, ce remaniement est plus rapide (amélioration à la fois du temps de démarrage et des performances), plus précis (la plupart des structures IPC internes sont désormais compatibles au bug près avec les implémentations de Nintendo), et significativement plus stable (cela corrige un certain nombre de bugs présents dans l’ancienne librairie). L’API remaniée est significativement plus propre et facile à utiliser pour écrire des modules système, ce qui devrait améliorer/accélérer le développement de stratosphère. Les développeurs qui cherchent à écrire leurs propres modules système pour la Switch peuvent désormais facilement intégrer libstratosphere en tant que sous-module dans leurs projets. Le Loader a été etendu pour ajouter une manière générique de rediriger du contenu (ExternalContentSources), grâce à @misson20000 : Une nouvelle commande a été ajoutée à ldr:shel, utilisant un TID pour rediriger et renvoyer l’identifiant de session. Quand le nouveau TID est chargé, le Loader va demander l’identifiant comme s’il était un IFileSystem. Ceci autorise aux clients de définir de manière générique leur propre système de fichiers, pour remplacer le contenu par celui contenu dans le loader. fs.mitm a été optimisé pour améliorer ses performances et sa stabilité : La redirection RomFS intervient désormais uniquement si du contenu doit être redirigé, même si le titre a été mitm’é ailleurs. Un cache du stockage de données actif est désormais maintenu, le cas échéant, pour l’ensemble des ID des titres lancés.Ainsi, si deux processus tentent d’ouvrir la même archive, fs.mitm ne va dupliquer aucun de ses travaux. Les metadonnées RomFS sont désormais mises en cache sur la SD à la compilation au lieu d’être en permanence en mémoire — ceci réduit grandement l’empreinte mémoire et autorise fs.mitm à rediriger plus de titres simultanément qu’auparavant. Un certain nombre de bugs ont été corrigés, incluant : Une fuite de ressources a été colmatée lors de la création du processus. Cela corrige des plantages qui pouvaient survenir quand un grand nombre de jeux (>32) avaient été lancés depuis le dernier redémarrage. fs.mitm ne provoque plus d’erreur en recevant un buffer de taille nulle. Cela corrige les plantages dans certains jeux, notamment The Messenger. La sémantique serveur multi-tâche ne devrait plus provoquer de freeze dans certains circonstances. Cela corrige les plantages dans certains jeux, notamment NES Classics. PM ne donne des permissions d’accès FS qu’aux KIPs actifs. Cela corrige un potentiel plantage quand de nouveaux processus sont incapables d’être enregistrés avec FS. make dist inclut désormais la branche dans le nom de l’archive zip générée. Amélioration de la stabilité du système pour perfectionner l’expérience utilisateur. ⇪ Atmosphère 0.7.4 / fusee-primary.bin (0.7.0) ⌂ Sujet officiel / GitHub Nombre de vues : 1 Voir l’article complet