La Nand, wiflow et usbloader gx pour UN Nul


Messages recommandés

Bonjour à tous, je possede une wii version 4.3EU que j'ai hacké il y a quelques année.

J'utilise wiflow, ou usbloader gx (sans trop savoir si un est mieux que l'autre), un peu au pif.

Bref, vous l'aurez compris, je suis archi nul.

Mes questions sont les suivantes:

 

1 - J'entends souvent parler de Nand, d'extraction de Nand, de Nand Virtuelle...
Mais Kesaco? A quoi ca pourrait me servir? Est ce vraiment utile?
J'ai beau chercher sur le web, je ne trouve pas d'explication qui puisse satisfaire le Noob que je suis.

2 - Beaucoup de jeux ont des intros à n'en plus finir, et chaque fois que l'on relance le jeu, on doit se retapper l'intro; en gros, il semblerait que pas mal de jeux ne sauvegardent pas la partie en cours, (ce qui serait pratique pour éviter les intros longues) lorsque on n'y a joué que quelques minutes.

3 - Quel est l'avantage d'utiliser Wiflow par rapport à usb loader gx (ou réciproquement)?

 

En espérant que quelqu'un trouve cette bouteille à la mer! :)

Merci beaucoup

Modifié par oogtr
Lien vers message
Partager sur d'autres sites

salut,

1- la NAND, c'est le type de mémoire interne à la console. On parle généralement :

  • de sysNAND (System NAND) : mémoire physique contenant les fichiers système de la console. Pour une Wii : le SystemMenu, les IOS, les chaînes, les jeux virtual console / wiiware, les sauvegardes (certains jeux sont gourmands !), les paramètres, etc.
  • l'emuNAND (emulated NAND) : mémoire virtuelle (sur carte SD ou partition FAT32 d'un HDD) qui va imiter le comportement d'une NAND physique pour bidouiller (exemple : installer un System Menu autre que celui dans la sysNAND)

l'emuNAND permet d'assurer une certaine étanchéité entre le système original et le système hacké (pour peu de délier sysNAND/emuNAND sur Wii). Sur cette console, peu d'intérêt de séparer les deux mondes puisque Nintendo n'était pas très actif pour détecter le hack et bannir les consoles (sur Switch, c'est déjà bien plus utile !).

Cependant, pour pouvoir lancer les jeux Virtual Console / Wiiware peinard depuis un loader USB, une emuNAND est plus que bienvenue, parce que les malheureux 512Mo de NAND se remplissent vite (déjà que tu n'as que 300Mo environ de libre sur une console vierge, avec quelques wiiwares à 50Mo/pièce, on arrives vite à saturation)

l'avantage d'une emuNAND, c'est qu'elle fait la taille de ta partition FAT32 qui la contient, ça ouvre pas mal de portes et offre une grande souplesse. Et sans jamais risquer de bricker ta console puisque tu installes les chaînes sur l'emuNAND (une Wii se retrouve brickée simplement avec un WAD mal formaté, une bannière corrompue, etc. Donc l'installation en emuNAND est tip top).

 

Sur Wii, tu peux faire une emuNAND directement depuis ta propre sysNAND (auquel cas elles partageront les mêmes infos et seront donc par défaut liées), ou depuis une NAND toute neuve, faite avec 

Dernier avantage et non des moindres : une emuNAND est déchiffrée. En gros, tu peux utiliser ton emuNAND sur toute Wii hackée, c'est très souple.

si tu as du temps, tu peux consulter ce sujet. Attention, ça peut vite donner mal au crâne :)

 

2- jamais vu ce genre de pratique. Logiquement, quand une intro n'est pas zappable, tu te la tapes une fois en début de partie, tu sauvegardes, et, la prochaine fois, soit elle ne sera pas diffusée, soit tu pourras la passer. Sur quel(s) jeu(x) tu as eu ça, à tout hasard ?

 

3- les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas ! Fervent défenseur de Wiiflow, à l'époque où il ressemblait encore à un loader USB potable, j'ai lâché l'affaire quand FFIX94 a saccagé tout ce qui en faisait sa force (simple, interface allant à l'essentiel mais dans un écrin magnifique) pour en faire un machin all in one à gerber (ça ne reste que MON avis :whistling:). Depuis qu'USBLoader GX sait lire les bannières de jeux et reprend intelligemment l'interface originale de la console, je n'utilise plus que lui.

Le seul avantage, à mes yeux, de Wiiflow sur USBLoader GX, c'est le choix automatique du cIOS en fonction du jeu (un jeu qui réclame l'IOS57 sera lancé avec un cIOS base 57, par exemple). Dans 95% des cas, cette option est inutile (quasi tous les jeux tournent parfaitement en cIOS base 56 ou 57). Mais psychologiquement, se dire qu'un jeu codé pour un IOS donné tourne avec le cIOS correspondant, ça rassure. Et ça évite de devoir forcer un cIOS base 57 sur les jeux qui refusent de démarrer sans (la plupart des jeux Ubisoft : Juste Dance, etc.)

 

ps : j'avais ma propre version de Wiiflow, mais quand FIX94 a commencé à toucher à la qualité du coverflow pour en faire un truc immonde, j'ai lâché définitivement l'affaire. Wiiflow, c'était le côté bling bling des loaders USB, avec un joli coverflow, des jaquettes HD...tout a été mis au clou dès qu'il a repris les rennes du développement (ça s'est amélioré depuis, je dois le reconnaître)

Bref, les deux se valent, et les différences (d'un point de vue fonctionnalités) se comptent sur les doigts d'une main (voire d'une demi-main chinese). Le plus important, c'est d'utiliser un loader qui te satisfasse, TOI ;)

Lien vers message
Partager sur d'autres sites
  • 2 weeks later...
Le 11/01/2021 à 17:12, Badablek a dit :

salut,

1- la NAND, c'est le type de mémoire interne à la console. On parle généralement :

  • de sysNAND (System NAND) : mémoire physique contenant les fichiers système de la console. Pour une Wii : le SystemMenu, les IOS, les chaînes, les jeux virtual console / wiiware, les sauvegardes (certains jeux sont gourmands !), les paramètres, etc.
  • l'emuNAND (emulated NAND) : mémoire virtuelle (sur carte SD ou partition FAT32 d'un HDD) qui va imiter le comportement d'une NAND physique pour bidouiller (exemple : installer un System Menu autre que celui dans la sysNAND)

l'emuNAND permet d'assurer une certaine étanchéité entre le système original et le système hacké (pour peu de délier sysNAND/emuNAND sur Wii). Sur cette console, peu d'intérêt de séparer les deux mondes puisque Nintendo n'était pas très actif pour détecter le hack et bannir les consoles (sur Switch, c'est déjà bien plus utile !).

Cependant, pour pouvoir lancer les jeux Virtual Console / Wiiware peinard depuis un loader USB, une emuNAND est plus que bienvenue, parce que les malheureux 512Mo de NAND se remplissent vite (déjà que tu n'as que 300Mo environ de libre sur une console vierge, avec quelques wiiwares à 50Mo/pièce, on arrives vite à saturation)

l'avantage d'une emuNAND, c'est qu'elle fait la taille de ta partition FAT32 qui la contient, ça ouvre pas mal de portes et offre une grande souplesse. Et sans jamais risquer de bricker ta console puisque tu installes les chaînes sur l'emuNAND (une Wii se retrouve brickée simplement avec un WAD mal formaté, une bannière corrompue, etc. Donc l'installation en emuNAND est tip top).

 

Sur Wii, tu peux faire une emuNAND directement depuis ta propre sysNAND (auquel cas elles partageront les mêmes infos et seront donc par défaut liées), ou depuis une NAND toute neuve, faite avec 

Dernier avantage et non des moindres : une emuNAND est déchiffrée. En gros, tu peux utiliser ton emuNAND sur toute Wii hackée, c'est très souple.

si tu as du temps, tu peux consulter ce sujet. Attention, ça peut vite donner mal au crâne :)

 

2- jamais vu ce genre de pratique. Logiquement, quand une intro n'est pas zappable, tu te la tapes une fois en début de partie, tu sauvegardes, et, la prochaine fois, soit elle ne sera pas diffusée, soit tu pourras la passer. Sur quel(s) jeu(x) tu as eu ça, à tout hasard ?

 

3- les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas ! Fervent défenseur de Wiiflow, à l'époque où il ressemblait encore à un loader USB potable, j'ai lâché l'affaire quand FFIX94 a saccagé tout ce qui en faisait sa force (simple, interface allant à l'essentiel mais dans un écrin magnifique) pour en faire un machin all in one à gerber (ça ne reste que MON avis :whistling:). Depuis qu'USBLoader GX sait lire les bannières de jeux et reprend intelligemment l'interface originale de la console, je n'utilise plus que lui.

Le seul avantage, à mes yeux, de Wiiflow sur USBLoader GX, c'est le choix automatique du cIOS en fonction du jeu (un jeu qui réclame l'IOS57 sera lancé avec un cIOS base 57, par exemple). Dans 95% des cas, cette option est inutile (quasi tous les jeux tournent parfaitement en cIOS base 56 ou 57). Mais psychologiquement, se dire qu'un jeu codé pour un IOS donné tourne avec le cIOS correspondant, ça rassure. Et ça évite de devoir forcer un cIOS base 57 sur les jeux qui refusent de démarrer sans (la plupart des jeux Ubisoft : Juste Dance, etc.)

 

ps : j'avais ma propre version de Wiiflow, mais quand FIX94 a commencé à toucher à la qualité du coverflow pour en faire un truc immonde, j'ai lâché définitivement l'affaire. Wiiflow, c'était le côté bling bling des loaders USB, avec un joli coverflow, des jaquettes HD...tout a été mis au clou dès qu'il a repris les rennes du développement (ça s'est amélioré depuis, je dois le reconnaître)

Bref, les deux se valent, et les différences (d'un point de vue fonctionnalités) se comptent sur les doigts d'une main (voire d'une demi-main chinese). Le plus important, c'est d'utiliser un loader qui te satisfasse, TOI ;)

Bonjour et merci (avec du retard).

Je pense avoir un peu compris l'interet de l'emunand.

Arrete moi si je me trompe, mais en gros, celà permettrait par exemple, de stocker les sauvegardes de jeu en cours non plus sur la console, dont l'espace est très faible, sur du hardware exterieur.

Ce que je n'ai pas compris par contre, c'est ça:

"Sur Wii, tu peux faire une emuNAND directement depuis ta propre sysNAND (auquel cas elles partageront les mêmes infos et seront donc par défaut liées), ou depuis une NAND toute neuve, faite avec "

C'est quoi ma propre sysNAND?

Et justement, comment créer une emunand?

 

Encore mille merci

 

Lien vers message
Partager sur d'autres sites

sur Wii il faut impérativement passer par une emuNAND partielle. Et non, ça ne stockera pas les sauvegardes dessus. À proscrire même.

le but de l'emuNAND, c'est de pouvoir utiliser les jeux Virtual Console/Wiiware, rien d'autre.

 

USBLoader GX (et très certainement Wiiflow) a une option pour extraire les données de ta sysNAND (sysNAND = mémoire interne de ta console) sur une partition FAT32 d'un disque dur par exemple.

Tu peux aussi, à partir d'un backup de ta sysNAND réalisé avec Bootmii, extraire les fichiers manuellement. Il existe des logiciels pour ça. Le paramétrage sur le loader n'est plus qu'une question de chemin vers ces fichiers, si possible à la racine de ta SD ou HDD en FAT32 pour une compatibilité maximale, y compris avec un vieux cIOS waninkoko

 

Lien vers message
Partager sur d'autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant