Newserator

RetroArch (1.7.5) sur Switch officiellement supporté

Messages recommandés

switch_hack

Depuis la dernière version de RetroArch, sortie il y a quelques jours, la Switch est officiellement supportée par l’équipe de développement. Même si plusieurs cœurs d’émulation, sous la forme de stand-alone, étaient déjà disponibles, ceux-ci n’étaient pas forcément optimisés ou pleinement fonctionnels. Désormais, la Switch accueille pour notre plus grand plaisir pas moins de 45 émulateurs, même s’il ne faut pas espérer que tout soit parfait pour autant (l’émulateur SEGA Saturn Yabause est un peu aux fraises niveau framerate, par exemple). Mais les principales consoles « locomotives » tournent magnifiquement bien : Nes , Supernes, Master System, Megadrive, PC engine, Playstation 1 (veillez à bien activer le multithread dans les options vidéo), Gameboy, Gameboy Advance, etc.

L’interface principale, entièrement paramétrable, de RetroArch s’intègre parfaitement à la portabilité de la console et offre de très nombreuses options audio, vidéo, manettes, etc. Avec une liste de shaders plus longue que le bras, nul doute que chacun y trouvera son compte (je conseille fortement le filtre CRT Caligari pour magnifier le rendu vidéo).

Attention : pour les émulateurs gourmands, il est toujours préférable de démarrer RetroArch depuis un fichier NSP (soit avec la chaîne officielle, soit depuis Homebrew Launcher également démarré au format NSP), pour profiter de l’ensemble de la RAM disponible (en lançant un homebrew depuis l’application Album, celui-ci est bridé de la même façon que l’application hôte).

Nota : Pensez à copier les bios propres à la Playstation (par défaut, RetroArch cherche dans retroarch/cores mais vous pouvez reparamétrer le dossier que vous voulez, dans les options). La compatibilité avec les jeux n’en sera que meilleure.

 RetroArch 1.7.5 (Switch) / Forwarder NSP

 Site officiel

Voir l’article complet

Partager ce message


Lien vers message
Partager sur d'autres sites

Bonjour, je viens de me lancer dans l'installation de RetroArch, j'ai eut quelques soucis en l'installant, un problème d'affichage en l'occurence sur le menu principal (icônes remplacés par des carrés noirs), j'ai copié des fichiers Nro dans le répertoire Switch pour les différents supports émulés mais ils n'apparaissent pas sur RetroArch...je ne sais pas s'il y a des menus á configurer manuellement, des fichiers á modifier...bref ca n'a pas l'air si simple que ça. Quelqu'un aurait une idée pour ce problème d'affichage ? Je fouillerai un peu pour ce qui est de la configuration.

Merci d'avance et bonne journée à tous !

Partager ce message


Lien vers message
Partager sur d'autres sites

salut,

je pense que tu te compliques la vie, là où il n'y a aucune raison de le faire. Et surtout, tu n'as pas saisi le fonctionnement de RetroArch :

  • l'interface principale se met effectivement dans le dossier Switch, mais pas les cores, qui se mettent dans le dossier de RetroArch, là où ils ont toujours été.
  • Le dossier RetroArch de l'archive doit OBLIGATOIREMENT être mis (entier) à la racine de la microSD, ton souci d'icônes (qui sont chargées depuis ce dossier !) vient de ça
  • Il faut voir l'interface principale comme un OS, depuis lequel on charge dynamiquement un coeur d'émulation en fonction du contenu (ROM/ISO)qu'on lui donne à manger.

pour profiter de RetroArch, tout ce que j'ai fait, c'est décompresser l'archive TELLE QUELLE à la racine de la microSD. Ensuite j'ai fait un peu le tri dans les cores (mine de rien, ça prend de la place ces petites bêtes, donc les émulateurs qui ne m'intéressent pas, c'est poubelle). Pour finir, j'ai placé le NRO de RetroArch dans un sous-dossier (par défaut il se met direct dans Switch, j'aime pas quand c'est pas rangé, j'ai donc remis dans Switch\RetroArch).

voilà, rien de plus, rien de moins. Et ça marche divinement bien (vu la galère pour lancer certains homebrews sur Switch, qui dépendent énormément de la version du firmware de la console, je suis à chaque fois sur le cul avec RetroArch, qui fonctionne à tout instant). Si tu veux des cœurs en stand-alone, c'est là que ça se complique. RetroArch n'a pas été développé dans cette optique, et si tu persistes dans cette voie, tu vas devoir mettre les mains bien profond dans le cambouis (et ça va vite te saouler ;) ). Laisse les stand-alones aux autres émulateurs (pSNES, pFBA, etc.) et décompresse l'archive SANS MODIFIER QUOI QUE CE SOIT, c'est aussi simple que ça.

Après, bien sûr, tu pourras adapter les menus à ta convenance (activer les options avancées, supprimer certains sous-menus, etc.).

Partager ce message


Lien vers message
Partager sur d'autres sites

Bonjour Badablek,

Je te remercie pour ton retour, j'ai supprimé ce que j'avais déjà en place et j'ai réinstallé une version plus complète de RetroArch trouvée sur Ygg.

C'est assez fonctionnel, les icônes sont revenus, l'interface est bonne.

Quelques interrogations encore, j'ai installé plusieurs émulateurs Mame (2000, 2003, FB...) mais certaines roms semblent ne fonctionner qu'avec certaines applications, et parfois ça fait planter la console avec redémarrage obligatoire, est-ce "normal" ?

Je n'ai pas trouvé l'émulateur Amiga sur RetroArch, existe t'il ?

J'essaye d'ajouter des favoris sur mon onglet favoris, je les ajoute avec l'option "Add to favorites"mais ils ne s'y affichent pas...

Bon voilà des besoins bien personnels, je vais chercher les solutions sur le net, mais tu remontes une fonctionnalité tellement optimale de RetroArch que j'en viens à douter sur ma débrouillallardise face à ce genre de logiciel. Je rencontre pas mal de bugs (incompatibilité rom/Emulateur) et quelques difficultés...

Au plaisir !

Partager ce message


Lien vers message
Partager sur d'autres sites

attention, mon ressenti sur l'interface principale ne reflète en rien la qualité de l'émulation derrière.

réfractaire à cet agrégat d'émulateurs, j'ai été épaté par sa stabilité, en comparaison à d'autres homebrews bien plus capricieux (spéciale dédicace à ScummVM, que j'adore, et qui est désespérément incompatible avec RajNX, et extrêmement plantogène avec ReiNX). Mais autant l'émulateur PSX me scie les pattes tellement ça tourne bien, autant snes9x, par exemple, est une véritable honte et une catastrophe que je ne recommanderai pas, même à mon pire ennemi.

n'oublie pas que ça reste de l'émulation, sur une console qui débute dans le domaine des homebrews...ce qui inclut les instabilités qui vont avec. Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai bloqué ma console à cause d'un homebrew indélicat. Les freezes avec hard reboot obligatoire sont monnaie courante.

 

à noter qu'en fonction du CFW que tu utilises, tu as des plantages qui seront plus ou moins "intenses". RajNX a plus tendance à planter uniquement le homebrew (parfois de manière très répétée, comme sur DZ), alors que ReiNX a une meilleur compatibilité, mais au prix de freezes complets de la console....il faut donc choisir entre une compatibilité moyenne avec plantages softs, ou une compatibilité bonne mais des plantages hard. Perso avec Retroarch sous RajNX (je suis en 4.1.0), je n'ai jamais eu de plantage total, j'ai bien avancé sur FF7 et Heart of Darkness (PSX) ainsi que Metroid Fusion (GBA). Le seul petit bug, c'est parfois qu'il n'arrive pas à charger le cœur d'émulation correspondant au type de jeu (notamment si j'avais déjà chargé un jeu, et que je veux en changer).

Je n'ai pas testé les favoris (je suis de la vieille école, j'ai paramétré le dossier de base dans mon sempiternel dossier "ROMDATA", et à partir de là, je charge mes jeux.

Partager ce message


Lien vers message
Partager sur d'autres sites

bon, je retire ce que j'ai dit sur l'émulateur Snes9X ;)
avec la dernière nightly, ils ont corrigé le souci de framerate sur les jeux PAL, et ça fait plaisir à voir. Ça atteint désormais la même qualité d'émulation que pSNES.

http://buildbot.libretro.com/nightly/nintendo/switch/libnx/latest/

 

par contre scummVM refuse toujours obstinément de démarrer sous rajNX, je pensais que ça venait de l'exFAT, mais non, même résultat en FAT32 :(

Partager ce message


Lien vers message
Partager sur d'autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant