Comment Graver Un Backup Pour Préserver La Lentille Dreamcast ?


Messages recommandés

Salut,

Je voulais savoir s'il existe des méthodes "mieux que d'autres" pour graver nos backups de jeux (au format .cdi) qui permettraient de mieux préserver la lentille de lecture de la console Dreamcast (j'ai cru comprendre que la lentille lit différemment un backup et un original, pas dans le même sens de lecture apparemment....et que cela altèrerait la lentille à la longue....).

Autre question : je n'arrive pas à utiliser Discjuggler sous Windows 7 (64 bits), est-ce que IMGBURN peut faire l'affaire ? Si oui, quels seraient les paramètres de gravure à retoucher ?

Merci à tous d'apporter vos connaissances sur la question.

Lien vers message
Partager sur d'autres sites

y a pas de solution miracle pour les backups, les médias vierges sont quoi qu'il arrive mauvais pour les blocs optique de nos cheres machines

le mieux comme toujours est de graver a la plus basse vitesse possible afin d'évité les erreurs d'écritures et acheter des médias de bonne qualité, rien d'autre selon moi

Lien vers message
Partager sur d'autres sites
  • 3 months later...

J'ai fais des recherches hier à ce sujet et il semble que ca soit une légende urbaine cette histoire d'usure prématurée. J'ai découvert beaucoup de choses et le sujet Dreamcast est en fait très complexe. Je m'en fait créer un nouveau sujet car j'ai pleins de questions.

Lien vers message
Partager sur d'autres sites

utiliser un backup usera forcement la lentille bien plus qu'avec des originaux, Le Duc.Un vulgaire backup, même sur un support de qualité, restera globalement de moindre qualité par rapport à un jeu pressé dans les règles de l'art. Qui dit qualité dégradée, dit forcement une lentille qui va souffrir un peu plus (la question est de savoir : de combien ?). Par contre graver à faible vitesse est une hérésie sur les graveurs actuels et peut provoquer plus de dommages que de bénéfices. Une mécanique de graveur faite pour du 16x-48x donnera des résultats de bien piètre qualité si on s'entête à le forcer en 4x, tout simplement parce qu'il n'est pas adapté à cette vitesse. De tous les tests que j'ai pu faire à l'époque, la seule chose qui fonctionnait au poil était d'utiliser un média en adéquation avec le graveur et de se contenter au maximum du 24x, seuil (du moins à l'époque) pour éviter d'avoir des buffer underun (il est préférable de graver un backup d'une traite, que d'avoir le buffer underrun qui se déclenche toutes les 30sec et coupe/reprend la gravure). J'ai toujours gravé mes backups entre 16x et 24x sans JAMAIS avoir le moindre souci de gravure et de lecture, y compris avec des médias daubés jusqu'à l'os (qui a parlé de Traxdata ?).

Par contre certains jeux stressent enormment la lentille, de par la nature même des fichiers présents sur le GD-Rom. Ce phénomène est amplifié par les backups. De mémoire, je pourrais citer Soul Calibur, dont les pistes audio HD sont découpées en deux fichiers distincts (canal gauche, canal droit). Du fait du volume de données à lire (audio HD = fichiers enormes) et de la séparation des canaux, la lecture ne se fait pas de manière linéaire mais par un va-et-vient entre les fichiers canal gauche/canal droit, et c'est un vrai massacre pour la lentille, qui souffre le martyr de bout en bout...on le voit et le sent rien que dans l'intro, sans compter ingame bien évidemment. Un downsampling était nécessaire, ou une bidouille de l'exécutable pour qu'il ne lise qu'un canal (on perd un canal mais celui-ci reste en HD, comparé à un downsampling forcement destructeur en qualité audio). L'original ne provoquait pas ce genre de désagréments.

ps : cette légende urbaine des backups qui sont lus à l'envers des originaux a la peau dure, et est totalement infondée. Quant à la méthode de gravure bien spécifique, idem, légende urbaine. La seule spécificité que l'on peut retenir, c'est que pour faire un jeu autoboot, il faut respecter certaines conditions bien précises. Ce n'est pas une méthode de gravure à proprement parlé, mais plutôt un moyen d'exploiter la faille présente dans la console (lecture des CD audio) qui a permis à Echelon de créer des jeux autoboot (là où avant, il fallait obligatoirement passer par le CD de boot de cette même team). Une fois qu'un iso autoboot a été assemblé (mkisofs :wub: ), il se grave comme n'importe quel autre ISO de n'importe quelle autre plate-forme, sans aucun besoin de paramétrage quelconque.

Ce qui était interessant niveau gravure (qu'on ne peut pas non plus assimiler à une méthode particulière de gravage), c'était de "pousser" les données utiles du jeu à la périphérie du disque en insérant un fichier dummy sur la première partie du disque. Ca permettait d'avoir une optimisation du chargement des données.

Lien vers message
Partager sur d'autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant