JKilvan

Puce D2Ckey Vs Argon

Messages recommandés

titre.png

chipset_D2C.gif


Notre test et tutorial des puces destinées à la Wii possédant un chipset D2C.
A ce jour nous comptons principalement 2 puces destinées à ce modèle de Wii : La D2CKey et la Argon.

(Je ne mentionnerai pas la D2pro et la D2Cpro dans
ce test. Nous n'avons pas toutes les infos sur la première car le site
de la team est vide

et la seconde ressemble à s'y méprendre à une D2CKey ; aucun intérêt...)

Spécifications:


1.jpg


Je vous épargne les caractéristiques classiques indétectables, désactivation automatique, audiofix, etc...
Ce sont des points communs à l'ensemble des puces et certains sont d'ailleurs discutables...
A la lecture de ce tableau, ça commence plutôt mal pour la D2CKey qui cumule 3 points faibles:

la compatibilité avec le chipset G2C-D1A

En effet ce n'est d'actualité que depuis la D2CKey v3 même si la team D2CKey nie l'existence de plusieurs versions... Il existe pourtant bel et bien plusieurs versions et c'est remarquable ne serait-ce que par l'aspect de ce modchip.
Si votre choix se porte sur cette puce, méfiez-vous donc et assurez-vous que le stock de votre revendeur est récent.

le montage à 30 fils minimum

C'est plus du double du nombre de fils nécessaires à l'Argon. Pas évident donc de s'y coller d'autant plus que les points sont éparpillés sur la carte mère du lecteur.

l'impossibilité de la mettre à jour

C'est à mon sens le gros point noir de cette puce. Si la team D2CKey préfère nous pondre une nouvelle version de son modchip à chaque contre-attaque de Nintendo (sans pour autant l'admettre de surcroît), c'est leur choix mais je doute que nos portes-monnaies apprécient!

installation.png

D2CKey
Le package est simple : Une D2CKey dans son sachet antistatique et rien de plus.
Voyons le schéma d'installation...

schema_installation_D2CKey.jpg


...et un exemple de pose:

exemple_pose_D2CKey.jpg


Argon
Le package tout aussi simple que pour la D2CKey : Une Argon et sa nappe flexible chacun dans leur sachet antistatique.
Nous allons beaucoup plus nous attarder sur l'Argon au moins du fait qu'elle se mette à jour.
Commençons d'ailleurs par ce point puisque cette mise à jour peut se faire avant la pose:

Pour cela il faudra vous procurer le programmateur Jtag à connecter sur l'Argon via la nappe flexible ou bien une puce Infectus (version 1 ou 2) qu'il faudra souder. A l'heure où j'écris ces lignes, nous n'avons pas d'infos sur la procédure de mise à jour via le programmateur Jtag mais nous avons d'ores et déjà testé la mise à jour via l'Infectus donc si vous comprenez cette partie, vous n'aurez pas de mal pour la méthode Jtag.

Voici donc comment programmer l'Argon via une puce Infectus:

Commençons par le schéma de câblage de l'Infectus sur l'Argon. Il vous faudra souder 7 fils depuis les points 11 à 17 de l'Infectus vers l'Argon de la façon suivante:

cablage_Infectus_sur_Argon.jpg




Une fois l'Infectus câblée sur l'Argon et connectée au PC en USB (câble non fourni), vous serez sûrement invité à fournir les drivers disponibles sur le site Infectus.biz ou directement ici.

L'Infectus sera donc reconnue par Windows et la LED bleue de l'Argon devrait s'allumer:

LED_Argon_brillante.jpg]



Ceci étant dit, j'ai pu remarquer que cette LED ne s'allumait pas systématiquement donc pas d'inquiétude si c'est votre cas.

Téléchargez et démarrez le "Infectus programmer" (toujours disponible sur Infectus.biz ou directement ici).

mise_a_jour_Argon_01.jpg



Dans un premier temps il faut passer l'Infectus en mode programmateur Jtag:

Cliquez sur l'onglet "Actel Firmware" puis sur "JTag Programmer". Dans le même onglet, cliquez sur "Update" pour que la programmation de l'Infectus démarre.
Validez cette étape en vérifiant qu'il est indiqué "Nand + Jtag" en bas à gauche de la fenêtre:

mise_a_jour_Argon_02.jpg



Maintenant nous allons mettre à jour l'Argon:
Cliquez sur l'onglet "Tools" puis sur "Open Infectus". Une nouvelle fenêtre apparaît:

mise_a_jour_Argon_03.jpg



Cochez la case "use external Jtag" puis cliquez sur "load DAT" (dans cet ordre) afin de charger la mise à jour de l'Argon au format ".dat".

mise_a_jour_Argon_04.jpg



N.B. : Comme pour le reste, les fichiers de mise à jour sont disponibles sur Infectus.biz.



Vous êtes maintenant fin prêts à effectuer cette mise à jour:

Cliquez sur "Program" et vous constaterez que pendant la programmation, la LED de l'Argon restera allumée de façon moins intense qu'à la détection de l'Infectus:

LED_Argon_non_brillante.jpg




La programmation démarre avec une "Data Authentification":

mise_a_jour_Argon_05.jpg

Une fois les 100% atteints, la programmation commence:

mise_a_jour_Argon_06.jpg

Et pour finir, le programme vérifie sa programmation:

mise_a_jour_Argon_07.jpg

Voilà la fenêtre indiquant que c'est terminé (même si ce n'est pas super explicite...):

mise_a_jour_Argon_08.jpg

Quittez le programme, débranchez l'Infectus, dessoudez L'Argon et passons à sa pose dont voici le schéma de câblage:

schema_installation_Argon.gif

Ce qui donne:
(dédicace ^^)

exemple_pose_Argon.jpg

Test


Le test fut rapide et efficace. Les backups passent correctement et sans problème particulier.

Petit détail sans importance : A la première insertion d'un backup avec la D2CKey, le DVD s'est éjecté et réinséré tout seul... bizarre mais sans incidence et ça ne s'est jamais reproduis.

J'ai pu tester également les premières versions de l'Argon (firmware 1.0) qui étaient plus lentes en ce qui concerne la détection des backups et parfois même qui ne le "voyaient" pas (message "insérer un disque..." à l'écran). A la date de ce test, nous en sommes à la version 1.3 du firmware de l'Argon et ce problème a été corrigé depuis la 1.2.

Pas de soucis donc avec la dernière mise à jour de l'Argon et je trouve même qu'elle détecte plus rapidement les backups qu'une D2CKey.

conclusion.png

2.jpg


L'Argon me semble beaucoup plus complète que sa concurrente directe la D2CKey qui a quand même le mérite d'avoir été la première puce compatible D2C sur le marché.

En effet l'Argon se met à jour et il n'en fallait pas plus pour faire mieux... Cette mise à jour est plus compliquée à réaliser que sur les puces anciennes générations (non D2C) mais c'est également un avantage puisque cela nous permet de reprogrammer entièrement le chipset Actel de cette puce. Ce n'est peut-être pas équivoque pour beaucoup d'utilisateurs mais sachez que c'est techniquement parlant très intéressant (peut-être en aurons-nous la démonstration pratique dans un avenir proche...).

Par ailleurs, la team Infectus n'a plus rien à prouver et bénéficie d'une bonne image. Leurs produits sont un gage de qualité et je ne serais pas étonné de voir cette puce évoluer prochainement pour de nouvelles et innovantes fonctionnalités (déjà 3 versions de firmware en quelques semaines).

Test réalisé par Jx7 pour GX-mod.com

Partager ce message


Lien vers message
Partager sur d'autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant