Ces Jeux Vidéo Qui Nous Filent La Gerbouille


Messages recommandés

Bonjour,

Etant dans le milieu des JV depuis 15 ans, j'ai été confronté à un drôle de phénomène.

Il y a plusieurs mois j'ai joué à Stranglehold sur xbox 360 et impossible de jouer en solo, le jeu me donne la gerbouille (ça me tourne le ventre quoi, je ne vomis pas hein :P).

Même chose avec le solo de Call Of Duty 4, par contre rien du tout en multi.

Je précise que ce sont les seuls jeux ou je rencontre ce problème et j'ai du mal à analyser tout ça. Je voulais aussi savoir si il y a d'autres personnes qui sont confrontées à ce problème.

Je ne crois pas trop à la crise d'épilepsie, vu mon quotat d'heures de jv depuis que je suis dedans.

Ce qui m'intéresse c'est surtout de savoir si les personnes rencontrant ce problème l'ont eu avec les mêmes jeux.

Bonne journée :)

Lien vers message
Partager sur d'autres sites

lut,

voila ce que j'ai pu trouver sur le net:

le cerveau prend pour réel ce qu'il voit, ça pose un problème car il y a décalage de perception entre l'oreille interne et les yeux.

D'où l'utilité de ne pas jouer dans le noir. Pour que notre cerveau fasse plus facilement la différence entre le jeu et le réel (en voyant autre chose que l'écran).

En multi, on connait les maps et quand on meurt ca fait une petite pause a chaque mort ( CS par exemple ). Donc nos yeux se "fatiguent" pas a chercher un chemin, bouton, levier pour actionner une porte.

edit:je suis un peu dans le meme cas que toi,le pire c'est quand tes perdus dans un jeu et que tu ne sais pas ou aller vomir-e96d5.gif

Modifié par furry
Lien vers message
Partager sur d'autres sites

salut,

moi ca m'arrive aussi et pareil, je suis la dedans depuis que je suis tombé dedans quand j'étais petit.

j'ai pas eu les super pouvoir d'obélix mais j'ai pris du poid... ;)

ca me la fais sur Gears of War sur ecran géant et dans le noir, ca a les symptome que décrit furry.

C'est le problème d'immersion que l'on a dans le jeux.

Ca me le fais aussi et là dans tous les jeux, quand je mets un casque virtuel, l'immersion est total.

ET VOMITO!!!!

+++

Lien vers message
Partager sur d'autres sites

Salut,

le seul jeu sur lequel ça m'est arrivé c'est la démo de "conflict : denied ops" mais je crois que c'était plutôt à cause de la qualité médiocre des graphismes que de l'immersion.

Sinon au cinéma parfois quand trop de plans s'enchainent vite ça me fout la nausée.

Lien vers message
Partager sur d'autres sites
En multi, on connait les maps et quand on meurt ca fait une petite pause a chaque mort ( CS par exemple ). Donc nos yeux se "fatiguent" pas a chercher un chemin, bouton, levier pour actionner une porte.

Ta théorie est intéressante...bon ça me rassure qu'il y a des gens qui sont dans le même cas que moi. :)

Lien vers message
Partager sur d'autres sites
Il y a plusieurs mois j'ai joué à Stranglehold sur xbox 360 et impossible de jouer en solo, le jeu me donne la gerbouille (ça me tourne le ventre quoi, je ne vomis pas hein :P).

Stranglehold idem, je devais arrêté de joué tellement ça devenait désagréable. Je pense que c'est surtout que ce jeu à un soucis de caméra, le reste j'ai jamais rien eu.

Lien vers message
Partager sur d'autres sites

Toujours avec les FPS (et assimilé), mais ça va : je suis loin d'être un fan du genre.

En général, quand un FPS est sympa, le scénario tient en entier dans le premier niveau et après c'est tout vide, y'a que de l'étripage. Du coup, si j'ai envie de comprendre le jeu, il suffit bien souvent du premier niveau !

Bizarrement, Portal sur PS3 est le seul jeu en vue à la première personne qui ne m'a pas filé la nausée du tout.

Lien vers message
Partager sur d'autres sites
Toujours avec les FPS (et assimilé), mais ça va : je suis loin d'être un fan du genre.

En général, quand un FPS est sympa, le scénario tient en entier dans le premier niveau et après c'est tout vide, y'a que de l'étripage. Du coup, si j'ai envie de comprendre le jeu, il suffit bien souvent du premier niveau !

Bizarrement, Portal sur PS3 est le seul jeu en vue à la première personne qui ne m'a pas filé la nausée du tout.

je ne pense pas que cela du a a tel jeu ou a un autre cela depend plus dans quels conditions vous jouez et si votre corps est plus sensible a ces conditions ou pas

Lien vers message
Partager sur d'autres sites

en effet y a bien un probleme entre l'oreille interne et la perception visuelle du cerveau, c'est un problème majeure pour les casques réalité virtuelle ou l'immersion est quasi parfaite.

un jeu bien gerbouillant apres l'aperitif : Mario Galaxy, là niveau 3D ca démonte bien le cerveau et l'estomac :D !

Lien vers message
Partager sur d'autres sites
La gerbouille n'est en aucun cas causée par le contenu, sinon je n'aurai pas terminé gow2 en dément ;)

Sal*ud, et moi qui ai foutue en l'air ma partition 3 de mon disque dur 360 en copiant la demo de resident evil 5, j'ai cru que j'allais avoir une attaque, je venais de passer le moment ou tu retrouves la femme de Dom (juste avant tu te fais attaquer par deux flancs et ils y des cvaliers en plus....).

Heureusement que le jeu détecte les succès, sinon j'aurai du refinir le jeu pour avaoir accès au mode dément. Par contre ma progression pour le succès sérieux 2.0 en à pris un sacré coup. crying

Lien vers message
Partager sur d'autres sites
Vous allez rire, je n'ai jamais pu trop jouer a SUPER MARIO 64.. un des rares jeux a me filer la gerbe <_<

Hm, personnellement, c'était plutôt le mal de crâne que le mal de mer sur les jeux de la N64… la faute aux graphismes incroyablement flous de la bestiole. Malgré ça, j'ai tout de même voulu jouer à Mario64 et Zelda : j'ai donc acheté la console, les jeux, puis… je les ai laissé dans le carton et j'ai sorti un émulateur.

Véridique. La boite de mon Zelda était d'ailleurs allemande (trouvée d'occasion) :D

Lien vers message
Partager sur d'autres sites

Moi aussi le seul souvenir que je garde ou j'étais carrément malade, c'était Duke Nukem sur Nintendo 64. A chaque fois j'étais hyper mal à l'époque je devais avoir 13/14 ans.. Et aussi dans certains FPS ou je suis perdu et j'ai l'impression de tourner en rond, j'ai le tête qui explose. Mais bizarrement ces dernières années, ça va un peu mieux. (c'est vrai que je joue moins aussi, ça y fait ptete un peu).

Lien vers message
Partager sur d'autres sites
  • 2 weeks later...

Perso, ça me le fait pour 80% des FPS/appparentés...

Et effectivement, les jeux pour lesquels la caméra est foireuse (genre Last Remnant, j'ai du la reconfigurer parcequ'elle était trop rapide; ou Stranglehold)...

Et j'ai aussi remarqué 2 choses: le support est important (qd je joue sur mon écran de PC: délai d'apparition des symptomes plus rapide que lorsque je joue sur ma télé), et la qualité de réalisation du jeu (un jeu optimisé tournant à 50-60 FPS sera moins violent qu'un jeu mm jeu tournant à 30 FPS).

Mes hypothèses: c'est clairement une hsitoire d'oreille interne, un peu comme le mal des transport.

En vue à la 1ere personne, notre oeil voit défiler des décors 'comme si l'on y était', alors que nos autres sens de l'équilibre ne ressente pas ce mouvement... Du coup, le cerveau reçoit une info érronée de la part de ses centres de l'équilibre--> décalage entre le perçu et le réel--> 'mal des transport' (en voiture, lorsque l'on lit, c'est la mm chose, en inversé: l'oreille interne capte des déplacement, alors que l'oeil se pose sur un environnement fixe--> décalage).

Ce phénomène va être aggravé par d'autres sub-facteurs sus-cités (selon moi et mes expériences proféssionnelles et personnelles ^^):

-la réalisation du jeu: le taux de FPS se comprend assez facilement. Lorsque l'on diminue par 2 la frequence d'affichage d'une image, cela donne une tâche de traitement de l'image supplémentaire au cerveau, afin que l'oeil n'y voit que du feu. Aux infos erronées reçues par les centres de l'équilibre s'ajoutent des 'saccades' (pas forcément visibles à l'oeil nu) de l'image qui vont aggraver la symptomatologie.

-la distance 'oeil-ecran'. 2 phénomènes. Plus on est loin de l'écran, moins l'oeil sera attiré par des points fixes hors 'terrain de jeu'--->on majore les infos érronées. A distance (sur une télé, dans un canap'), la cible de jeu est baignée par le décors de la pièce, fixe, ce qui apporte un élément cohérent à ce que ressente les centres de l'équilibre (---> intéret du 'point fixe' hors écran à l'apparition des symptomes).

De mm, plus on est proche de l'écran, plus l'oeil sera au sensible aux défauts de réalisation du jeu (saccades apparaissent plus saccadées, plus hachées)...

-l'intéret que porte le joueur au jeu. Si l'immersion intellectuelle est forte, alors le cerveau fera plus facilement abstraction du décalage 'image perçu-réalité'. Ce qui se traduit soit par un délai d'apparition des symptomes retardé, soit par des symptomes bien moindres (nausée qui n'entrave pas le plaisir de jeu), soit par l'absence d'apparition des symptomes in-game (on est moins bien une fois la partie terminée).

Voila ce que je pense du phénomène!!

Lien vers message
Partager sur d'autres sites
Bonjour,

Etant dans le milieu des JV depuis 15 ans, j'ai été confronté à un drôle de phénomène.

Il y a plusieurs mois j'ai joué à Stranglehold sur xbox 360 et impossible de jouer en solo, le jeu me donne la gerbouille (ça me tourne le ventre quoi, je ne vomis pas hein :P ).

Même chose avec le solo de Call Of Duty 4, par contre rien du tout en multi.

Je précise que ce sont les seuls jeux ou je rencontre ce problème et j'ai du mal à analyser tout ça. Je voulais aussi savoir si il y a d'autres personnes qui sont confrontées à ce problème.

Je ne crois pas trop à la crise d'épilepsie, vu mon quotat d'heures de jv depuis que je suis dedans.

Ce qui m'intéresse c'est surtout de savoir si les personnes rencontrant ce problème l'ont eu avec les mêmes jeux.

Bonne journée :)

Hello,

ça fait 18 ans que je joues aux jeux vidéo,j'ai jamais eu ça et j'ai les jeux que tu cites,tu sais ce sont peut-etre tes yeux qui ont décliné un peu et tu te rends pas compte que tu dois faire plus d'effort au niveau visuel quand il y a plein de détails à l'écran

mais bon attention aux mauvaises ondes du gsm ,du wifi etc

crise d'épilepsie,ça m'étonnerait tu en aurais fait depuis longtemps je penses

Lien vers message
Partager sur d'autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant