Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'vwii'.

L’index de recherche est en cours de traitement. Les résultats actuels peuvent ne pas être complets.


Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Général
    • Le site
    • Le bistrot
    • Sondages
    • Jeux
  • Microsoft
    • Xbox One
    • Xbox 360
    • Xbox
  • Sony
    • Playstation 4
    • Playstation 3
    • Sony PSP / PS Vita
    • Playstation 2
    • Playstation 1
  • Nintendo
    • Switch
    • Wii U
    • Wii
    • 3DS
    • Anciennes Générations
  • Autres moyens de jouer
    • Forum PC
    • Autres consoles et supports (DC, GP32, Dingo...etc)
    • Smartphones et Tablet (Android/iOS/Win...)
    • Bornes Arcade
  • Annonces
    • Gx-Modeurs
    • Ventes
    • Achats
  • Boutique,achats,ventes et divers.
    • Liens web
    • Archives
    • Poubelle du forum

Calendriers

  • Sorties de jeux
  • Evennement
  • Test

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Localisation


Centre d'intérêt


Gamertag


MyPSN

10 résultats trouvés

  1. Badablek

    Mega-Tuto Du Hack vWii

    Vous n'êtes pas sans savoir que la WiiU intègre un mode de retro-compatibilité vWii ((pour virtual Wii) avec les jeux de la précédente génération. De ce fait, elle profite de la plupart des hacks Wii disponibles, aussi bien au niveau des failles, des homebrews que des loaders USB. Le hack vWii permet entre autre de lancer des jeux Wii, Wiiware, Virtual Console et même Gamecube depuis un périphérique USB (Disque dur, Clé USB) ou depuis une carte SD(HC), mais aussi de profiter d'une myriade de homebrews (émulateurs, jeux, portages, applications, etc.) Ce tutorial, non exhaustif, a pour but de récapituler tout ce qu'il est posible de faire sur vWii, avec une simple carte SD (non HC) et un peu de bon sens. Nous aborderons donc tous ces sujets, en essayant d'être le plus précis possible et au gré des dernières techniques en la matière. Comme on n'est jamais si bien servi que par soi-même, ce tutorial vous guidera sans pour autant vous tenir la main, parce que c'est la meilleure façon de comprendre ce que l'on fait et ainsi éviter le syndrome du "presse-bouton" décérébré où l'on ne pige rien, l'on ne sait pas ce qui a été fait ni comment ça a été fait et encore moins si ça a bien été fait. Bref, il faut mettre (un peu) les mains dans le cambouis pour comprendre le hack. ! ATTENTION, avant de commencer, il faut impérativement se mettre en tête une chose élémentaire : ce qui s'applique à la Wii ne l'est pas FORCEMENT au mode vWii de la WiiU ! Ainsi, il est hors de question d'essayer d'installer priiloader, bootmii, un IOS Wii, un System Menu Wii ou bien encore une chaîne Wii (officielle ou homebrew). Tout manquement à ce précepte se traduira dans la plupart des cas par un brick du mode vWii de la WiiU, totalement irréparable par le commun des mortels. Vous voilà prévenus. Même si le hack Wii et vWii sont cousins, il ne faut EN AUCUN CAS faire un mélange entre ces deux mondes. Dans un premier temps, il va falloir installer un homebrew essentiel : Homebrew Channel. Pour cela, vous devez passer par une faille. Le choix de celle-ci est plus restreint que sur Wii, puisque bannerbomb, letterbomb et Zelda TP sont bloquées. Je ne traiterai que la faille Smash Stack, qui représente à mes yeux, le moyen le plus simple de parvenir à ses fins sur vWii. Et comme Super Smash Bros Brawl, très apprécié par pas mal de joueurs, est largement répandu et facilement trouvable d'occasion à un prix raisonnable (entre 15 et 20€), tout en possédant la seule faille que Nintendo ne pourra JAMAIS colmater, il serait dommage de s'en priver. Smash Stack Cette méthode repose sur une faille qui se situe dans l'éditeur de niveaux du jeu. Cet éditeur accédant directement au port SD de la console, même avec la meilleure volonté du monde, Nintendo est dans l'impossibilité de corriger la faille qui va donc nous permettre l'exécution de code non signé. Celle-ci nécessitera obligatoirement une carte SD non HC (2Go maximum) et l'original de Super Smash Bros Brawl. À noter : Le fait que le jeu soit double-couche n'a que peu d'importance sur WiiU, le lecteur n'étant pas sensible à ce paramètre (contrairement à certains Wii qui pouvaient éprouver des difficultés à le lire) Préparation : À la racine de votre carte SD (non HC/XC), décompressez la faille smash stack puis naviguez dans \private\wii\app\RSBP\st. Vous allez y trouver deux fichiers : "st_smashStackPK_noSave.bin" et "st_smashStackPK_save.bin". Vous ne devez en garder qu'un des deux en fonction d'un paramètre simple : avez-vous déjà créé une sauvegarde de ce jeu sur votre console ? Si vous avez déjà une sauvegarde, ne gardez que "st_smashStackPK_save.bin" et supprimez "st_smashStackPK_noSave.bin" Si vous n'avez aucune sauvegarde, ne gardez que "st_smashStackPK_noSave.bin" et supprimez "st_smashStackPK_save.bin" (sans sauvegarde, ça nécessite moins de manipulation. En effet, pas besoin de supprimer les stages que le jeu intègre par défaut) Vous n'avez plus qu'à ajouter (toujours à la racine de la carte SD non HX/XC) le fichier boot.elf de HackMii Installer 1.2 et vous serez fin prêt pour installer Homebrew Channel. N'insérez surtout pas la carte SD dès le boot de la console, elle détecterait la faille sur la SD et la supprimerait. Lancez le jeu depuis le mode vWii, s'il vous demande de créer une sauvegarde, répondez NON ! S'il ne pose pas la question, vous avez déjà joué à ce jeu et devrez donc utiliser la faille avec sauvegarde tout en pensant à aller dans l'éditeur de niveaux pour y supprimer TOUT fichier qui s'y trouverait AVANT d'insérer votre carte SD. Rendez-vous dans le menu "Cofffre" (icône verte), puis aller dans le créateur de niveaux (l'éditeur doit vous indiquer qu'aucun niveau n'est présent. Si tel n'est pas le cas, supprimez-les tous). Insérez la carte SD, la faille doit se lancer immédiatement. Hackmii Installer (HBC) Hackmii Installer ayant démarré grâce à la faille Smash Stack (ou tout autre moyen compatible), patientez le temps que le disclaimer vous permette d'appuyer sur 1 pour passer à l'installation à proprement parlé. Lancez simplement l'installation de Homebrew Channel (seule option possible sur vWii) puis quittez l'installeur. Vous vous retrouvez sur l'interface de HBC. À noter : HBC souffrira d'un bug assez gênant, à savoir qu'il sera obligatoirement lancé en mode 4/3, et tous les homebrews qu'il lancera aussi ! Ceci est dû au fait que HBC utilise un identifiant chaîne (ID) commençant par une lettre bien particulière, que la WiiU interprète comme une chaîne Virtual Console et force donc en 4/3 (dommage collatéral d'une certaine mise à jour de la WiiU) Les loaders ont besoin d'un accès USB2 et/ou SD pour permettre l'exécution des jeux. Il faut donc commencer par installer un cIOS (Custom IOS) qui assumera cette fonction. Waninkoko a ouvert la marche, suivi par Hermes, avant que ne débarque davebaol pour mettre tout le monde d'accord. Se basant sur les derniers travaux de waninkoko avant qu'il ne raccroche ses gants (cIOS rev21), davebaol a ajouté de nombreuses fonctionnalités jusqu'ici manquantes, notamment l'IOS Reload (qui posait problème sur les jeux disposant de plusieurs exéctuables, tels que Metroid Prime Trilogy, Metal Slug Anthologies, Wii Sport Resort) et le plug n' play (qui empêchait l'utilisation des périphériques USB sur les jeux tels que Guitar Hero, Skylanders). La seule chose qui manque encore au cIOS d2x, c'est une meilleure compatibilité avec la fonction EmuNAND, certains jeux restant incompatibles ou buggués (MotoHeroz par exemple). Le développement étant en sommeil, il y a peu de chance de voir débarquer une mise à jour qui corrigerait cela, raison pour laquelle il est indiqué de garder une copie du cIOS Waninkoko rev17 (le champion toutes catégories pour l'EmuNAND) sur un autre slot, en secours. La dernière version beta du cIOS d2x propose les fichiers propres à la vWii. Il ne faut pas utiliser les fichiers destinés à la Wii, ça ne fonctionnerait pas. cIOS Le hack aujourd'hui se résume donc à installer le cIOS d2x, dans sa dernière version (v10 beta 53) destinée à la vWii. Il faudra se munir au préalable du logiciel d2x cIOS Installer 2.2 Mod (à décompresser tel quel à la racine de la SD) et des fichiers du d2x v10 beta53 alt-vwii (à décompresser tel quel dans apps\d2x-cios-installer\ sur la SD). d2x cIOS Installer 2.2 Mod d2x v10 beta53 alt-vwii Ci-dessous, le processus d'installation et les paramètres d'installation à renseigner dans l'installeur. Lancer d2x cIOS Installer 2.2 Mod depuis Homebrew Channel. Une fois le disclaimer validé avec un bouton (A par exemple), il faut paramétrer l'installeur comme suit : version du cIOS : d2x-v10-beta53-alt-vwii IOS de base : 56 Slot du cIOS : 249 Revision du cIOS : 21010 (valeur par défaut, ne pas toucher) Valider avec A pour démarrer l'installation. Si vous n'avez pas le fichier WAD adéquat de l'IOS56 à la racine de la SD, l'installeur le téléchargera automatiquement (connexion wifi nécessaire). Une fois l'installation terminée, appuyer sur A pour poursuivre. Paramétrer cette fois-ci comme indiqué ci-dessous : version du cIOS : d2x-v10-beta53-alt-vwii IOS de base : 57 Slot du cIOS : 250 Revision du cIOS : 21010(valeur par défaut, ne pas toucher) Valider avec A pour démarrer l'installation. Si vous n'avez pas le fichier WAD adéquat de l'IOS57 à la racine de la SD, l'installeur le téléchargera automatiquement (connexion wifi nécessaire) Une fois l'installation terminée, appuyer sur B pour quitter l'installeur. Vous pouvez commencer à peser les patates pour choisir le loader adéquat en fonction de vos attentes. Loaders Wii Comme à la période d'or des consoles 16bit, deux camps s'opposent : USBLoader GX à ma droite, Wiiflow à ma gauche et un petit électron libre qui tient la chandelle : CFG Loader Mod Fervent défenseur de Wiiflow à ses débuts, je ne vous cache pas que je recommande vivement l'utilisation de USBLoader GX de nos jours, wiiflow étant devenu un sacré paquet de noeuds (et des bugs qui vont avec) avec ses plugins à ne plus savoir qu'en faire, ses fonctionnalités qui n'ont rien à faire dans un loader (IMHO), ses code dumps à répétition et ses développeurs qui ne sont pas à l'écoute des utilisateurs. Vous devrez vous forger votre propre opinion en testant par vous-même puis choisir en conséquence. Il faut juste savoir que tous proposent les mêmes choses : Loader Wii/Gamecube, emuNAND (wiiware, Virtual Console). ! Du fait que Homebrew Channel ne démarre les homebrews qu'en 4/3, il est fortement recommandé d'installer un forwarder pour votre loader et de ne le lancer que par ce biais, sinon vous en seriez réduits à jouer à vos jeux Wii/Gamecube en 4/3 ! Quitte à en remettre une couche, vous devez impérativement installer un forwarder dédié à la vWii et ne surtout pas en installer un provenant de la Wii. Forwarder USBLoader GX officiel (pour vWii) Installeur Wiiflow Forwarder officiel (wii/vWii) une mine d'or pour les amateurs de forwarders dédiés à la vWii ici Disque Dur / Clé USB ! ATTENTION ! La Wii U restreint (volontairement ?) la puissance des ports USB en mode vWii. Il est donc OBLIGATOIRE d'utiliser un câble en Y (avec 2 prises USB : une prise data + une prise énergie) pour utiliser un HDD mécanique auto-alimenté (la prise data sera connectée sur le port du haut de la console, la prise énergie sur celui du bas). Cette remarque ne concerne pas les clés USB ou les SSD, qui ne nécessitent pas autant de puissance. La configuration "tout terrain" recommandée pour votre périphérique de stockage USB, afin de profiter au mieux de toutes les possibilités du hack, est la suivante : partition 1 : entre 20 et 100Go, FAT32, 32k, marquée active, en première position OBLIGATOIREMENT. Contiendra les jeux GC, la NAND virtuelle, les homebrews partition 2 : tout le reste du HDD, NTFS. Contiendra les jeux Wii (format .wbfs) dans un dossier wbfs à la racine de la partition. Une variante possible : 1 seule et unique partition FAT32, 32k, qui contiendra les jeux Wii (*), GC, la NAND virtuelle, les homebrews, etc. (*) les jeux Wii de plus de 4Go seront automatiquement découpés en 2 (fonction totalement transparente, supportée par les logiciels de conversion et les loaders) ! La fonction EmuNAND et les jeux gamecube ne peuvent être lancés QUE depuis une partition FAT32, et uniquement si celle-ci est en première position sur le disque dur. Il est donc totalement impossible de profiter de ces fonctions depuis une partition unique en NTFS ou si la partition FAT32 est placée après la partition NTFS (raison pour laquelle je ne préconise pas ces configurations). Par ailleurs, pour assurer une compatibilité maximum avec les jeux Gamecube, une taille de cluster de 32k est fortement recommandée. Astuce : pour éviter que la WiiU ne vous invite à formater votre disque dur à chaque démarrage de la console, il existe un petit logiciel nommé UStealth (sous Windows) ou USB Toggle (homebrew Wii) qui permet de le rendre "invisible", aussi bien sur WiiU que sur n'importe quel système d'ailleurs. Le fonctionnement est très simple : le MBR du disque est altéré intentionnellement (à l'adresse $1FF, AA devient AB), le rendant inutilisable sauf pour les homebrews qui intègrent cette nouvelle signature dans leurs sources. Les forwarders sont insensibles au mode stealth (aucune modification nécessaire) et les loaders ont été mis à jour pour en tenir compte (il faut donc utiliser une version récente). Par contre la plupart des autres homebrews (émulateurs, applications, jeux) ignorent ce paramètre et ne pourront donc pas voir ni utiliser le disque sans modification (recompilation). Ce mode est bien évidemment réversible et devra être désactivé pour pouvoir réutiliser normalement le disque. Le hack sur vWii ne se limite pas simplement à l'exécution de jeux Wii depuis un périphérique USB, des petits génies en programmation ont repoussé maintes fois les limites du hack en ajoutant des fonctionnalités que l'on qualifiait d'impossible, à savoir (liste non exhaustive) : la virtualisation de NAND (partielle via le cIOS ou complète via SNEEK), l'exécution de jeux Gamecube en mode Wii depuis un périphérique SD/USB avec possibilité d'utiliser une manette wii classic ou Dualshock 3, d'émuler les cartes mémoire, de supporter l'audio streaming, etc. Jeux Gamecube Trois méthodes différentes permettent l'exécution des jeux GC, chacune ayant ses avantages mais aussi ses inconvénients. Je vais tâcher de développer le plus précisement possible chacune d'entre elles, dans leur ordre d'apparition : Dios Mios/Dios Mios Lite, Devolution, Nintendont. À noter que Nintendont a été malheureusement abandonné par son développeur (Crediar), mais les sources ayant été publiées, d'autres développeurs connus de la scène Wii (notamment ceux développant des loaders tels que Wiiflow ou USBLoader GX) ont repris le flambeau et ont fait des pas de géant pour le rendre fonctionnel et stable. - Dios Mios/Dios Mios Lite : les jeux sont exécutés en mode Gamecube, seuls les périphériques Gamecube sont utilisable (manettes, cartes mémoire). Aucune protection anti-copie, les jeux démarrent directement et peuvent être trimmés (on ne garde que les données utiles au jeu) pour réduire l'espace-disque qu'ils occupent. L'audio streaming n'est PAS supportée (fonction utilisée par certains jeux pour accéder aux pistes audio. Ces jeux fonctionneront sous DM/DML mais ne reproduiront aucune musique et/ou certains bruitages) >> Crediar a annoncé le possible support de l'audio streaming suite aux avancées faites sur Nintendont...à voir. - Devolution : les jeux sont exécutés en mode Wii, les manettes Gamecube et Wii sont utilisables, le modem 56k est émulé via la connexion Wifi de la Wii. Devolution intègre un module anti-copie, obligeant l'utilisateur à vérifier au moins une fois chaque original auquel il voudra jouer en USB, les images ISO devront de ce fait être "pures" (copie 1:1 de 1.35Go). L'audio streaming est supporté. - Nintendont : les jeux sont exécutés en mode Wii, les manettes sans fil (*)(Wii + manette classic, wavebird) et filaires (Gamecube, Gamecube + adaptateur USB Smash Bros officiel, HID USB) sont supportées. Aucune protection anti-copie, les jeux démarrent directement et peuvent être trimmés (on ne garde que les données utiles au jeu) pour réduire l'espace-disque qu'ils occupent. L'audio streaming est supporté. (*) À noter qu'une beta privée de Nintendont, en cours de développement, permet également l'utilisation du couple wiimote+nunchuk exactement sur le même principe que les rééditions de jeux GC en mode Wii (Metroid Prime par exemple). Autrement dit, concrétement, les FPS sont jouables avec les fonctions gyroscopiques de la wiimote...Cette beta n'est pour l'instant accessible qu'à ceux qui ont fait un don aux développeurs de cette version, et à terme, elle devrait être finalement intégrée à la branche principale de Nintendont pour profiter à tous. Si vous êtes intéréssé, c'est par ici que ça se passe. Un tableau pour résumer la situation : Quel que soit le loader utilisé, les backups doivent invariablement être contenus dans un répertoire "Games" placé à la racine d'un périphérique USB (partition FAT32) ou d'une carte SD (cluster 32K recommandé). Chaque jeu sera placé dans un sous-répertoire renommé en fonction de son ID unique, et le fichier iso devra être nommé game.iso (+ game2.iso si le jeu est sur 2 DVD) Exemple pour "The Legend Of Zelda - The Wind Waker" ID unique : GZLP01 1 seul DVD on devra donc avoir l'arborescence suivante --> x:\games\GZLP01\game.iso (où x: représente la racine d'un périphérique USB ou d'une carte SD) Astuce : DMToolBox permet d'automatiser le processus. Ainsi, l'architecture des dossiers sera créée de manière autonome. Pour ce faire, choisissez l'ISO gamecube à traiter, puis utilisez les paramètres suivants : Format : RAW (*) skip xNEEK files : cochée Output Dir : x:\games (où x: représente la lettre du lecteur cible) Ne reste plus qu'à cliquer sur "Install" et patienter que l'écriture se termine. (*) Le format RAW garde l'ISO dans son intégralité. Si vous souhaitez utiliser Devolution, ce format est OBLIGATOIRE. Au contraire, si vous n'utilisez que Nintendont, vous pouvez aussi choisir le format "Optimized", qui permet de faire des économies d'espace-disque (les données dummy de remplissage du DVD sont supprimées). NAND virtuelle La virtualisation est un processus permettant d'exécuter une NAND secondaire totalement déconnectée de votre NAND réelle. Cette méthode est utile par exemple pour profiter des jeux Wiiware/Virtual Console sans avoir à les installer dans la mémoire interne (extrêmement limitée) de la console. Une NAND virtuelle dispose d'un espace quasi infini puisque lue directement d'une partition FAT32 d'un périphérique USB (et vous pouvez vous amuser à créer autant de NAND virtuelles que vous avez de HDD ou clé USB si l'envie vous en dit ). Deux méthodes complémentaires : la virtualisation partielle et la virtualisation complète du système. À part quelques très rares incompatibilités, la virtualisation partielle est largement suffisante, ne nécessite que peu de manipulations pour être mise en place et est très simple à utiliser. Ce tutorial ne traitera que de cette méthode et laissera la virtualisation complète aux fans de SNEEK/UNEEK/NEEK2O. 1/ Dans un premier temps, il va falloir extraire votre NAND réelle sur une partition FAT32 d'un périphérique USB (incompatible avec le NTFS ou EXT2/3/4). USBLoader GX dispose justement d'une option pour l'extraire facilement. Commencez par vous rendre dans les paramètres du loader, page 2, "personnalisation des dossiers" et réglez "Dossier émulation NAND" et "Dossier Emulation Chaînes" sur "usb1://". Ainsi, la NAND sera à la racine de votre périphérique USB, ce qui permettra de garder une retro-compatibilité avec le cIOS waninkoko rev17 et rev19 (très important pour certains jeux). 2/ Démarrer l'extraction de votre NAND et patientez tranquillement qu'USBloader GX fasse tout le boulot. L’intérêt de passer par cette méthode, c'est que tous vos paramètres (surtout vos appairages de wiimotes) sont gardés. Il est aussi possible d'extraire un dump bootmii avec un logiciel directement sur PC, au risque de ne pas retrouver vos derniers paramètres (rien de bien méchant, mais ça veut dire que vous allez devoir appairer toutes vos wiimotes sur la NAND virtuelle)... 3/ Une fois la NAND extraite à la racine du périphérique, vous avez une NAND virtuelle pleinement fonctionnelle. Vous pouvez vous rendre sur l'onglet Wiiware (si vous utilisez mon build perso d'USBLOader GX). Toutes les chaînes de votre NAND réelle seront présentes dans cette NAND virtuelle. 4/ Un petit ménage s'impose tout de même. En effet, toutes les chaînes que vous avez pu installer seront présentes, même si vous les avez désinstallées depuis (je pense qu'USBLoader GX se base sur le ticket d'installation pour récupérer les chaînes) ! Vous devriez donc vous retrouver avec des chaînes noires totalement non fonctionnelles, que vous allez pouvoir supprimer depuis l'interface d'USBLoader GX. Il en va de même pour les forwarders (inutiles en NAND virtuelle). 5/ Vous pouvez maintenant utiliser ShowMiiWads pour administrer votre NAND virtuelle, y installer toutes sortes de WAD, etc. Logiciels - WIT : Logiciel en ligne de commande (ne vous sauvez pas, lisez la suite) permettant de convertir les ISOS Wii au format .wbfs Il a l'avantage de supporter la préallocation de fichier, évitant ainsi la fragmentation. Avec ce petit batch de mon cru ci-dessous, la ligne de commande ne devrait plus vous rebuter : @ECHO OFF ECHO Lettre de la partition contenant vos jeux ? SET PATH=%~dp0 SET /p lettre="Lettre: " IF NOT EXIST %lettre%:\wbfs\NUL CALL :erreur if [%1]==[] GOTO :eof :loop start/w wit CP --wbfs --prealloc --progress %1 -E$ --dest "%lettre%:\wbfs\$N [$I].$E" shift if not [%1]==[] GOTO loop GOTO :eof :erreur CLS ECHO Le dossier "wbfs" est introuvable sur le disque %lettre%: ECHO Le script va donc le creer pour vous. MKDIR %lettre%:\wbfs goto :EOF À copier/coller tel quel dans un fichier nommé "iso2wbfs.bat" (par exemple). Placé avec wit.exe (et la tripotée de DLL qui l'accompagne) dans le même répertoire que vos ISOs, il suffira de drag 'n dropper un iso sur le batch pour le convertir (astuce : si vous n'êtes pas fan des logiciels qui nécessitent xxx DLL, la version 2.24a ne nécessite que cygwin1.dll). ATTENTION : le batch est fait pour écrire sur du NTFS (pas de découpage). Si c'est pour écrire sur une partition FAT32, il faut ajouter "--split" (avant "--wbfs") WIT 2.31a (Windows) - Wii Backup Manager : Logiciel permettant de préparer les backups Wii (format .wbfs ou .iso, découpé ou non, etc.) Attention ! Bien qu'extrêmement attrayant, WBM ne supporte pas la préallocation de fichier, ce qui se traduira par une fragmentation AUTOMATIQUE de votre disque dur (même s'il est neuf et vierge de toutes données), vous voila prévenus (la fragmentation peut provoquer des problèmes sur certains jeux...lags notamment). Wii Backup Manager 0.4.5 build 76 - DMToolBox : Logiciel permettant la préparation des backups Gamecube pour les loaders USB, aussi bien au format RAW que FST DMToolBox 0.3 - Yet Another Wad Mod Manager (YAWMM) : Homebrew Wii permettant l'installation de WAD dans la NAND de la console. Idéal pour y installer un forwarder par exemple ! YAWMM EN Sites Général Wiibrew.org Loaders CFG-Loader Mod USBLoader GX Wiiflow Wiiflow (version beta) Devolution Nintendont Homebrews FCEUgx GenplusGX QrevPak RetroArch ScummVM Snes9xgx VBA-GX Wiixplorer
  2. Badablek

    The (Open) Homebrew Channel

    Pour fêter les 10 de la Wii comme il se doit, la team Twiizers fait une grosse surprise à la communauté en mettant à disposition les sources de la fameuse Homebrew Channel qui a ravi des milliers (millions ?) d'utilisateurs de par le monde, comme ils le souhaitaient depuis longtemps. En plus de dépoussiérer leur blog, cette release est surtout dédiée à la mémoire de bushing, membre de l'équipe brutalement décédé le 8 février 2016, qui avait à cœur de partager leur travail sur ce launcher de homebrews. Ben “bushing” Byer 1980 - 2016 Cerise sur le gâteau : le bug du mode vidéo bloqué en 4/3 sur Wii U (en mode vWii) est corrigé. Cependant, Hackmii Installer n'ayant pas été mis à jour en conséquence, il faudra passer par la compilation des sources pour pouvoir en profiter (il ne fait aucun doute que des binaires vont surgir sur les forums dédiés, ce n'est qu'une question de temps). À noter que ces sources ne contiennent pas celles de l'installeur ni des protections "anti-scam". Avec les nombreuses avancées du hack Wii U de ces dernières semaines, espérons que ce cadeau permette de faire avancer la scène homebrews de cette console au crépuscule de sa carrière (mais à l'aube de sa carrière parallèle, de hack). L'avenir nous le dira bien assez tôt ! Sources (Github)
  3. Badablek

    Nintendont 4.406

    Après un enchaînement de mises à jour au fil des mois, FIX94 se décide finalement à sortir les premiers builds 4.xxx de la "saison". Le changelog, en comparaison à la revision 3.304, est plutôt impressionnant et fait la part belle aux corrections diverses (notamment les patches vidéo pour les consoles européennes), améliorations variées (audio streaming), ajout de patches widescreen sur certains jeux, etc. Le support des jeux Triforce n'est pas en reste avec une compatibilité renforcée. À noter que l'exFAT est désormais supporté par Nintendont...mais étant le seul homebrew le supportant à ce jour (pour l'instant ?), toute partition de ce type ne pourra être utilisée qu'avec lui ! Nintendont 4.406 Site officiel
  4. Badablek

    Nintendont 3.388

    FIX94, occupé actuellement sur un certain nombre de projets, vient tout juste de mettre à disposition une nouvelle version de son fameux loader Gamecube tournant en mode Wii/vWii. Celle-ci devrait ravir les utilisateurs européens, notamment ceux qui étaient embêtés par le mode vidéo de l'interface principale forcé en NTSC (causant un magnifique écran rouge avec certaines TV), puisque ce forçage n'est plus ! Divers ajustements ont également été opérés, toujours au niveau des modes vidéo mais aussi de la gestion des cartes mémoire. Changelog complet : fixed broken loader video mode detection (was always ntsc) adjusted force video mode settings to not overwrite game region anymore setting leftover sram horizontal offset to 0 without memory card emulation disabled loading of pal gc ipl on wiiu to get around its video issues for now À noter : le fichier meta.xml n'est pas maintenu à jour, il est donc normal si la version indiquée sur Homebrew Channel ne corresponde PAS à la version réelle du loader... Nintendont 3.388 Site officiel
  5. zorglob

    Comment Annuler Le Hack Wiiu ?

    Bonjour, ma wii u est hackée depuis maintenant un bon moment, malheureusement, je rencontre des problèmes de lecture sur les jeux WiiU qui m'obligent à retourner la console en SAV. J'aimerais donc, avant de l'envoyer, la remettre "d'origine". Est ce que quelqu’un pourrait m'expliquer la marche à suivre ? D'avance merci
  6. Bonjour, j'ai hacké le mode Wii sur ma Wii U en utilisant le tuto du site (http://www.wii-attitude.fr/hack-mode-wii-de-la-wii-u-av471.html) à l'aide de la faille Batman. J'ai utilisé l'IOS d2x v10 beta 53 alt vWii. Le Homebrew s'est bien créé. Quand je lance Wiiflow, le disque dur et ses ISO sont bien reconnus. Le problème vient lorsque je lance les ISO. Le jeu ne se lance jamais et le mode Wii redémarre. Quelqu'un pourrait-il m'aider ?
  7. Shakin

    Le Point Sur Les Exploits En Mode Vwii

    Salut, Comme vous le savez peut-être, le mode vWii est tout simplement l'émulateur Wii de la Wii U. Je vous propose donc ce topic pour regrouper les exploits fonctionnels ou non. Grace à ce tableau, vous saurez quel exploit utiliser pour le hack de votre console. Exploit Jeu requis Fonctionne en mode vWii Twilight Hack Legend of Zelda: Twilight Princess Non Bannerbomb Aucun Non Indiana Pwns LEGO Indiana Jones Oui Smash Stack Super Smash Bros. Brawl Oui Yu-Gi-OWNED! Yu-Gi-Vah Yu-Gi-Oh 5D's Wheelie Breakers Oui, mais necessite de connecter en mode péritel et d'utiliser la sauvegarde 50Hz et de configurer la console en 576i pour la France Bathaxx LEGO Batman Oui Return of the Jodi Lego Star Wars Oui Eri HaKawai Tales of Symphonia: Dawn of the New World Oui LetterBomb Aucun Non Vous pouvez directement télécharger les fichiers des exploits fonctionnels via les liens ci-dessus. Les autres vous emmènerons vers le site d'origine. @+
  8. ujdujd

    [Résolu] -Homebrew Installation...

    Bonjour, je ne comprends pas j'aimerais installer homebrew chanel et pourtant cela ne fonctionne pas... J'ai formaté ma carte, (j'ai utilisé plusieurs carte soit dit en passant) carte SD maximum 2go... Installé les logiciels dans la carte. J'utilise Super Smash comme jeu pour la faille. Et pourtant l'installation ne se lance pas... J'ai fait une photo pour vous montrer tout ça peut etre que ca parlera à certaines personnes succeptible de m'aider car la je deviens fou !!! Merci d'avance Voici la photo : http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=932658wiiu.jpg
  9. ben469

    [Résolu] -Probleme Jeux Wiiflow

    Bonjour, J'ai installé homebrew channel sur ma Wii U les diverses choses utiles pour arriver jusqu’à wiiflow où tout commence, J'ai essayé de mettre mes fichiers iso directement sur une clé ça ne marchait pas (NTFS), puis on m'a dit normal il faut les mettre sur une partition Wbfs Donc j'ai mis une clé USB en Wbfs avec le fameux manager, j'ai rajouté les jeux directement via ce manager, mais malheureusement toujours pareil wiiflow ne découvre rien du tout... Je suis complètement perdu, Pouvez vous maider? Merci beaucoup
  10. Lancelot du Lac

    Compatibilité Sur Le Port Usb

    Bonjour, fonctionne sur USB de la vWii Corsair Flash Voyager GT USB 3.0 16 Go (en FAT32) http://www.ldlc.com/fiche/PB00133622.html ICY BOX IB-319STUS2-B (FAT32) http://www.ldlc.com/fiche/PB00097740.html ICY BOX IB-351StU3-B (FAT32) http://www.ldlc.com/fiche/PB00116759.html